Menu

L'Ethiopie déjoue une attaque des shebab à sa frontière somalienne


Rédigé le Jeudi 8 Juin 2023 à 09:34 | Lu 149 fois Rédigé par


L'armée éthiopienne a "déjoué" mercredi une attaque de combattants islamistes somaliens shebab contre une localité frontalière entre les deux pays, a affirmé le ministère éthiopien des Affaires étrangères.


L'Ethiopie déjoue une attaque des shebab à sa frontière somalienne

"L'Ethiopie a contrecarré aujourd'hui avec succès une tentative d'attaque par le groupe terroriste al-Shebab contre la localité de Dolo, à la frontière Ethiopie-Somalie", indique brièvement le ministère sur Twitter.

L'armée fédérale éthiopienne "a neutralisé des kamikazes et détruit de l'armement utilisé par les shebab", poursuit le ministère sans donner de bilan, assurant que "les assaillants ont été stoppés net avant de pouvoir faire de gros dégâts".

Le gouvernement éthiopien ne précise pas quelle cible était visée ou de quel côté de la frontière les assaillants ont été neutralisés. Dolo en Ethiopie est séparée de moins de trois kilomètres de sa jumelle somalienne Doolow.

Les islamistes shebab, affiliés à Al-Qaïda et qui combattent le gouvernement fédéral somalien depuis 2007, ont de leur côté affirmé dans un communiqué avoir "mené deux opérations suicide contre une base militaire des forces éthiopiennes dans la localité de Doolow, dans la région de Gedo", du côté somalien de la frontière.

"Les deux opérations ont causé un lourd bilan en morts et en blessés", affirme le groupe qui a l'habitude d'exagérer les bilans de ses attaques. Les shebab avaient attaqué à l'été 2022 plusieurs camps militaires éthiopiens à la frontière entre les deux pays.

Les autorités de la région éthiopienne de Somali, frontalière de la Somalie, avaient indiqué mi-juillet avoir détruit un groupe d'une centaine de shebab parvenu à s'infiltrer en territoire éthiopien, à une centaine de kilomètres à vol d'oiseau de la frontière somalienne.

L'armée éthiopienne fournit un contingent à la force de l'Union africaine en Somalie (Atmis) qui soutient le gouvernement somalien face aux shebab.

Chassés depuis une dizaine d'année des principaux centres urbains, les shebab restent implantés dans de vastes zones rurales, d'où ils continuent de mener des attentats contre des cibles gouvernementales et civiles.

Avec africanews




Nouveau commentaire :