Menu

Ousmane Sonko répond à Idrissa Seck : "Idrissa Seck a détruit sa belle carrière politique. Il pense pouvoir rebondir en utilisant mon nom"


Rédigé le Samedi 20 Mai 2023 à 10:28 | Lu 1199 fois Rédigé par


Dans un entretien exclusif accordé à Walf Tv et réalisé à Ziguinchor, le leader de Pastef a saisi cette occasion pour répondre à Idrissa Seck qui avait, selon Ousmane Sonko, fait le déplacement devant sa maison au quartier cité Keur Gorgui durant ce mois de jeûne pour les musulmans.


"Idrissa Seck a détruit sa belle carrière politique. Et aujourd'hui, il pense pouvoir rebondir en utilisant mon nom. Il se trompe lourdement. Il dit qu'il le chef de l'opposition, je le lui concède. Il est le chef de l'opposition", a raillé l'édile de Ziguinchor.

"Idrissa Seck avait annoncé qu'il allait parler le 27 mars, si je ne m'abuse. Un ami m'a appelé et m'a dit qu'il voulait me voir sans succès. J'ai dit à mon ami de laisser tomber parce que je ne suis pas disponible pour le recevoir. En plus, je sais qu'il veut avoir de la matière pour sa déclaration", a révélé Ousmane Sonko.


IL poursuit: "Mais, à ma grande surprise, le 27 à l'aube, on tape à ma porte et ma femme me dit que Idrissa Seck qui est en bas et qui cherche à me rencontrer. Etonné, je dis au gardien, qu'à cette heure, tout le monde est chez lui, en famille. Qu'est - ce qu'il fait chez moi? Je ne vais pas le recevoir. En plus, je suis convalescent".

En outre, Ousmane Sonko, figure de proue de cette frange dite radicale, dit que son vigile l'a retrouvé devant sa porte assis sur une natte de prière, avant d'ajouter : "Après avoir prié, je l'ai trouvé en bas. Je lui ai demandé la raison  de sa visite matinale. Il m'a répondu qu'en raison  de la situation politique tendue, il a pris sa propre responsabilité de venir me voir. Il m'a dit ensuite qu'il a diné la veille avec le président de la République, aujourd'hui, il est venu me voir. Face à cette circonstance, je lui ai rétorqué que la paix ne dépend pas de moi, mais de celui qui emprisonne et torture les gens", a - t - il - laissé entendre.

Pour rappel, Ousmane Sonko s'exprimait pour la première fois depuis les événements de son procès Sweet Beauty avec l'ex - masseuse Adji Sarr et qui ont enregistré trois morts, de nombreux blessés, entre autres.



 



Nouveau commentaire :