Menu

Les Afro-Américains réclament réparation pour le racisme systémique


Rédigé le Vendredi 30 Juin 2023 à 11:55 | Lu 124 fois Rédigé par



Les Afro-Américains réclament réparation pour le racisme systémique
Un rapport publié jeudi en Californie propose une méthodologie détaillée pour chiffrer le préjudice vécu par les Afro-Américains.
L'Etat de Californie est le premier aux Etats-Unis à avoir créé une commission sur le sujet des réparations pour compenser les inégalités nées de l'esclavage et perpétuées par le racisme systémique.
 
Après trois ans de travail, son rapport final, publié jeudi, recommande le versement d'importantes réparations financières, sans suggérer directement un montant aux législateurs. L'organe propose une méthodologie détaillée pour chiffrer le préjudice vécu par les Afro-américains de Californie.
"Il n'y aucune raison de continuer à prouver ce qui a déjà été prouvé. Nous n'avons aucune raison de dire que nous n'avons pas assez d'argent. Nous n'avons pas d'argent" explique LaKiesha Milner, militante.
Expropriations, discrimination au logement, incarcérations disproportionnées, pour un descendant d'esclave de 70 ans ayant cumulé toutes les discriminations, obtiendrait 1,4 million de dollars.
Dans la centaine de recommandations, figure la présentation d'excuses aux descendants des Noirs réduits en esclavage aux États-Unis.
"Les gens m'ont souvent demandé, lorsque j'écrivais ce rapport, pourquoi la Californie ? Et on se dit souvent : pourquoi pas ? Parce que l'esclavage dans cette nation s'était étendu sur l'ensemble du pays. Les gens ne sont pas uniquement restés dans le Sud. Il était donc important que nous fassions savoir aux gens que les réparations sont à payer, que vous soyez dans le Mississippi ou en Californie, il y a des réparations à payer, que le mal a été fait et que nous devons commencer à réparer le mal et cesser de le rafistoler, comme nous l'avons fait pendant de très nombreuses années" soutient Shirley Weber, secrétaire d'État de Californie. Eurenews



Nouveau commentaire :