Menu

Ces pays africains recevront plus de 600 millions de dollars de la Banque islamique de développement


Rédigé le Mercredi 13 Septembre 2023 à 21:40 | Lu 199 fois Rédigé par



Ces pays africains recevront plus de 600 millions de dollars de la Banque islamique de développement
La Banque islamique de développement (BID) financera à hauteur de plus de 600 millions de dollars la Côte d‘Ivoire, la Guinée, la Mauritanie, le Mozambique, le Nigéria, le Sénégal, le Soudan et le Togo pour leurs divers projets de développement concernant notamment le transport, l’éducation, la santé et l’énergie, annonce-t-elle dans un communiqué. Huit pays africains recevront des fonds d’un montant total de plus de 600 millions de dollars pour financer leurs projets d’amélioration des conditions de vie des populations. C’est ce qu’a proclamé la Banque islamique de développement (BID) dans un communiqué.
Ce sont notamment la Côte d‘Ivoire, la Guinée, la Mauritanie, le Mozambique, le Nigéria, le Sénégal, le Soudan et le Togo qui bénéficieront chacun de quelques dizaines de millions de dollars. Ces octrois sont destinés à divers secteurs de l’économie des pays concernés et ont pour objectif d’atteindre un développement durable. "À travers ces financements, la BID entend contribuer aux programmes de développement des pays membres et améliorer les conditions de vie des populations, conformément aux objectifs stratégiques et de l’engagement renouvelé et constant du Groupe de la BID à accompagner ses pays membres dans leur quête de prospérité et de résilience, surtout en ces temps difficiles", indique le document.
Pour optimiser les transports, la BID entend débourser pour la Côte d’Ivoire un montant d’environ 196 millions de dollars et pour le Sénégal 45,4 millions de dollars. La Guinée pour sa part bénéficiera d’un montant total d’environ 92 millions de dollars pour deux projets d‘amélioration des secteurs de l‘eau, de l‘assainissement et de la santé. Une somme de 138 millions de dollars sera remise au Togo pour une meilleure protection contre l’érosion côtière.
Pour assurer une éducation de qualité en Mauritanie et au Mozambique, la banque a prévu des montants respectivement de près de 50 millions et 19,8 millions de dollars. En vue de stimuler le transport d’électricité et l’innovation dans les secteurs de l’énergie et des technologies de l’information, le Nigéria recevra de la BID plus de 66 millions de dollars. Enfin, pour aider les populations les plus vulnérables, victimes du conflit, la BID s’engage à verser 1,5 million de dollars au Soudan.
Créée en 1973 à Djeddah, en Arabie saoudite, la Banque islamique de développement (ou BID) est un organisme financier ayant pour objectif d'être une banque mondiale pour les pays musulmans. Elle compte actuellement 57 pays membres, dont 26 pays africains (sans les Comores). Pour être éligible, le pays candidat doit obligatoirement être membre de l'Organisation de la coopération islamique (OCI). Sputnik



Nouveau commentaire :