Menu

​Après le grand banditisme dans les rues de Dakar, les masques commencent à tomber (Par Mohamed Lamine Massaly)


Rédigé le Jeudi 8 Juin 2023 à 10:14 | Lu 146



Notre cher pays le Sénégal, vient de traverser des jours très sombres, par la faute de vils politiciens, sans aucune vergogne, qui ont voulu hypothéquer l’avenir d’une nation, qui se trouve aujourd’hui devant un avenir prometteur.

Des groupe de bandits qui ont semé le mal, partout où ils sont passés, des apprentis sorciers dont le seul souci est de concrétiser des rêves puérils, même s’ils passent sur des cadavres, devant les ruines de leur propre pays, ont funestement agi pour tenter de saper les fondements de notre chère République.

Mais ils ont lamentablement échoué et ils doivent sentir la main lourde de la justice, en répondant de leurs actes.
Mais force est aussi de constater qu’après ce grand banditisme dans les rues de Dakar, les masques commencent à tomber. C’est ainsi que des leaders de l’opposition, après l’échec de ce projet machiavélique, commencent à prendre honteusement les jambes au cou, pour aller à l’extérieur, après avoir sacrifié les enfants des autres.

C’est le cas de Khalifa Sall, Déthié Diouf, etc., mais aussi de Dame Mbodji qui s’est lâchement terré depuis lors.
Je demande au Président Macky Sall de rester plus que jamais fort, parce qu’il a la majorité, qui reste ancrée derrière lui.
Notre conviction, notre soutien, notre accompagnement politique ne lui feront jamais défaut et nous serons toujours à ses côtés, dans le cadre de la mise en mouvement de ses ambitions pour le Sénégal et qu’il ne recule devant quoi que ce soit.

Il faut que tous les fautifs et les traitres, de quelque bord qu’ils se situent, soient sanctionnés à la dimension des actes posés. C’est parce qu’ils sont ainsi participé au coup, qui a conduit à ce désordre mortel.

Tout homme d’affaires, Directeur Général, Haut fonctionnaire, cités dans le cadre des accointances avec le fauteur de troubles Ousmane Sonko, doivent être traqués et mis en prison, pour haute trahison. C’est parce qu’ils ont une pleine responsabilité dans les casses qui se sont opérées. Et si leur objectif était atteint son Excellence Macky Sall ne serait plus aujourd’hui Président de la République, alors qu’il a été élu démocratiquement.

Le comportement de Sonko et ses ouailles montre à suffisance qu’ils ne sont pas loin de la démence. Mais qu’ils se le tiennent pour dit, les sénégalais dans leur écrasante majorité continuent de croire et continueront de croire au Président Macky Sall, assis sur un boulevard de réalisations qui font la fierté de toute une nation.

Bâtisseur infatigable, il a admirablement gagné le pari du désenclavement et l’amélioration de la voirie urbaine des différentes villes du Sénégal, avec des milliers de routes revêtues, sans compter, les pistes, les autoroutes, les ponts, les autoponts, etc. Pendant ce temps, l’équation de la mobilité urbaine à Dakar est en train d’être résolue avec le Train Express Régional (TER), sans compter les chantiers du BRT qui ont malheureusement subi les assauts de la bande de lâches dirigée par Ousmane Sonko. Tous les secteurs stratégiques de l’économie ont fait l’objet d’investissements conséquents depuis 2012 et c’est pourquoi, tous les sénégalais épris de paix et de justice, doivent se dresser, pour barrer la route à cette bande de coyotes, qui ne savent rien d’autres que détruire le patrimoine national

Dans le cadre de cette crise, il convient de féliciter encore très vivement, les forces de défense et de sécurité, pour leur gestion très professionnelle de la situation.

Mouhamadou Lamine Massaly
Président du parti Union pour une Nouvelle République (UNR)
Président du Conseil d’Administration de l’ONFP




1.Posté par Senegalais le 08/06/2023 19:32
Vraiment mon cher tu es un tres grand imbecile.et je suis sure que demain tu feras parti des premiere DOMOUKHARAMES a cotoyer le prochain PRESIDENT.
TOI,LES IDRISSA SECK etc....

Nouveau commentaire :