Menu

Tivaouane: Divers actes de violence ont éclaté au sein de la cité religieuse, affectant plusieurs établissements et infrastructures.


Rédigé le Samedi 3 Juin 2023 à 20:56 | Lu 132 fois Rédigé par



Dans la nuit du vendredi 2 au samedi 3 juin 2023, le Conseil départemental, sous la houlette de l'ancienne ministre Seynabou Gaye Touré, a subi de lourdes dégradations. L'institution, située à l'entrée de la cité sainte face à la station-service EDK, a été la cible d'attaques brutales. Les locaux ont été incendiés, le mobilier a été réduit en cendres et les vitrines de l'édifice ont été brisées. Cinq individus auraient mené l'assaut aux alentours de 23 heures. Malgré la poursuite engagée par des passants et des riverains, les agresseurs ont réussi à prendre la fuite en direction du village de Mbenguène.

La soirée précédente, l'agence de la Sonatel à Tivaouane a été la proie des manifestants. Dans la nuit du jeudi 1er au vendredi 2 juin, des actes de vandalisme variés ont été perpétrés, entrainant d'importants dégâts.

Les agressions ne se sont pas arrêtées là. Deux bus de l'entreprise minière Grande Côte Opérations (GCO) ont été incendiés par les protestataires. Les actes de destruction se sont poursuivis jusqu'au carrefour de Mboro où les manifestants ont brûlé des pneus et failli mettre le feu à des véhicules de transport public stationnés.



Nouveau commentaire :