Menu

Poutine raconte comment l'Occident voulait diviser et piller la Russie


Rédigé le Dimanche 17 Décembre 2023 à 21:49 | Lu 142 fois Rédigé par



Poutine raconte comment l'Occident voulait diviser et piller la Russie
Vladimir Poutine a avoué avoir été naïf pendant les années 2000 en faisant confiance aux Occidentaux. Selon lui, le véritable objectif de l’Occident était de profiter des ressources de la Russie après l’effondrement de l’URSS en profitant de la stratégie "diviser pour mieux régner".
Après la dissolution de l’Union soviétique, l'Occident a essayé de provoquer la scission de la Fédération de Russie, afin de la soumettre et d’utiliser ses ressources, a déclaré le Président russe dans une interview télévisée.
Pour l’Occident, "il était préférable de diviser la Russie en cinq parties, comme l'a suggéré Zbigniew Brzezinski, personnalité politique américaine bien connue. De soumettre ces parties une par une et d'utiliser leurs ressources", a indiqué Vladimir Poutine.
Selon le Président, les pays occidentaux partaient alors du principe que les pays issus de la Fédération n'auraient pas de poids sur la scène internationale ni de voix indépendante et qu’ils ne pourraient pas défendre leurs intérêts nationaux comme l'État russe uni le fait actuellement.
"Ce n'est que plus tard que j'ai pris conscience de cette réalité. Et mon approche initiale était assez naïve", a admis le chef du Kremlin.
Il a avoué avoir cru que le monde entier voyait que la Russie avait changé. Or, l'Occident voulait en fait la démanteler après l'effondrement de l'URSS car il n’avait pas besoin d'un pays aussi vaste et peuplé.

Le 14 décembre, lors de sa grande conférence de presse annuelle, M.Poutine a expliqué que s’il pouvait donner un conseil à son lui de 2000, il le mettrait en garde contre une naïveté et une crédulité excessives à l'égard de l'Occident.
Depuis lors, l'Occident se servant de l'Otan n'a cessé de provoquer la Russie, pour en fin de compte causer le conflit en Ukraine.
Dušan Bajatović, directeur du groupe public gazier serbe Srbijagas a estimé auprès de Sputnik que ce qui paraissait au début comme un conflit régional  était "essentiellement une lutte entre la Russie et l'Occident, la Russie et l'Otan, et à y regarder vraiment entre l'Est et l'Ouest, un affrontement entre la majorité des États et des peuples du monde et l’Occident colonial".
Lors d’une conférence de presse à Moscou, le 15 décembre, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov avait affirmé qu'il était temps pour l'Otan et l'Union européenne de se rendre compte de l'impasse totale  de la guerre qu'ils ont déclenchée contre la Russie par le biais du régime de Zelensky. Sputnik



Nouveau commentaire :