Menu

Manifestations violentes au Sénégal : La Police fait un bilan, 16 décès et 500 personnes arrêtées


Rédigé le Lundi 5 Juin 2023 à 10:21 | Lu 159 fois Rédigé par



Manifestations violentes au Sénégal : La Police fait un bilan, 16 décès et 500 personnes arrêtées
Face à la presse nationale et internationale  hier dimanche, la Police nationale a tiré un bilan lors des manifestations violentes notées à Dakar et à l'intérieur du pays, depuis jeudi après l'annonce du verdict du leader du parti Pastef / Les Patriotes, Ousmane Sonko, condamné à deux ans de prison ferme sur une affaire de viol contre l'ex - masseuse Adji Sarr.

Des manifestations qui ont occasionné des pertes en vies humaines, des dégâts matériels et plusieurs arrestations. Selon la Police, des personnes appréhendées sont principalement des individus armés et dangereux. 500 personnes ont été interpellées dont des mineurs et des personnes de nationalité étrangère.

Des personnes qui détenaient des cocktails Molotov, d'armes blanches, d'armes à feu de gros calibres. "Nous avons enregistré à ce jour, 16 décès de nombreux blessés et des dégâts matériels. Les forces de sécurité ont fait face  à des manifestants violents qui ne cherchent pas à exprimer une opinion, mais qui sont engagés dans des activités subversives", a fait savoir le Commissaire divisionnaire, Ibrahima Diop, Directeur de la sécurité publique ( Dsp).

Il poursuit : "les actions notées ont visé des infrastructures de l'Etat telles que les usines d'eau et d'électricité, les transports publics, des domiciles,  des commerces et des banques. L'objectif est de perturber l'activité économique du pays et d'instaurer un climat de terreur".



 



Nouveau commentaire :