Menu

LE COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 13 SEPTEMBRE 2023


Rédigé le Mercredi 13 Septembre 2023 à 21:15 | Lu 218 fois Rédigé par



LE COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI  13 SEPTEMBRE 2023

 Le Conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 13 septembre 2023 au Palais de la République, sous la présidence du Chef de l’Etat, son Excellence, Monsieur Macky SALL.

A l’entame de sa communication, le Président de la République a demandé au Conseil d’observer une minute de silence et de prières en solidarité avec les gouvernements et peuples marocains et libyens suite au tremblement de terre et aux inondations survenus respectivement au Maroc et en Libye.

Le Chef de l’Etat a également présenté ses condoléances aux familles des 02 personnes décédées lors d’incidents à Khossanto dans la région de Kédougou. Abordant l’intégration de l’Afrique comme membre de plein droit du G20, le Chef de l’Etat a salué la décision en réitérant ses remerciements à l’organisation et à ses pays membres pour leur soutien à la candidature africaine qu’il avait initiée et portée lors de sa présidence en exercice de l’Union africaine.

Le Président de la République a saisi l’occasion pour féliciter le Président en exercice de l’Union africaine et tous ses collègues africains pour ce succès continental dans le cadre des efforts communs pour la réforme de la gouvernance économique et financière mondiale.

Poursuivant sur la rentrée scolaire et universitaire 2023- 2024 et la consolidation de l’excellence de notre système éducatif, le Chef de l’Etat a rappelé l’importance de la culture de performance dans le système éducatif national qui doit rester une priorité de l’action gouvernementale.

A cet effet, le Président de la République a demandé au Gouvernement de faire figurer l’éducation et la formation en première place dans le PAP 3 en cours de formulation avant de rappeler des efforts importants consentis par l’Etat, depuis 2012, pour : (i) recruter des personnels enseignants et améliorer significativement leurs rémunérations ; (ii) élargir la carte scolaire et universitaire avec la construction d’infrastructures pédagogiques et sociales modernes, dans toutes les régions.

Par ailleurs, le Chef de l’Etat a demandé au Premier Ministre de coordonner la publication, avant la rentrée scolaire et universitaire, d’un document-bilan de l’action consolidée de l’Etat dans l’Education, la Formation professionnelle, l’Enseignement supérieur et la Recherche ; domaines qui contribuent fortement à la consolidation d’un capital humain de qualité.

Le Président de la République a souligné, en outre, la nécessité de réguler les formations et leurs coûts, dans les établissements scolaires et universitaires publics et privés ; et d’actualiser les curricula de formation qui doivent être en adéquation avec les priorités de l’Etat, les besoins des entreprises, ainsi que l’émergence du numérique et d’une économie renforcée par l’exploitation de nos ressources pétrolières et gazières.

Dès lors, le Chef de l’Etat a rappelé au Ministre de l’Education nationale, au Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et au Ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Insertion, l’impératif de préparer, avec l’ensemble des acteurs, les prochaines rentrées scolaire et universitaire pour consolider une Ecole et un Système d’enseignement supérieur et de recherche de standard international, au service de l’employabilité des jeunes et de la transformation structurelle de l’économie, conformément au PSE.

Revenant sur la redynamisation de la politique d’alphabétisation dans les langues nationales, le Président de la République a saisi l’occasion de ce Conseil, pour féliciter et encourager les acteurs et autres opérateurs en alphabétisation qui travaillent au quotidien, sur le terrain, pour la vulgarisation de nos langues nationales, contribuant ainsi au développement du système éducatif et à la préservation de notre commune volonté de vivre ensemble.

A cet effet, le Chef de l’Etat a rappelé au Gouvernement la place primordiale de l’alphabétisation dans le système d’éducation et de formation et dans la bonne appropriation des politiques publiques.

A ce titre, le Président de la République a demandé au Premier Ministre de renforcer la mise en œuvre de la politique nationale d’alphabétisation à travers une meilleure connaissance et une pratique régulière, par l’écrit et l’oral, dans les administrations et les programmes scolaires et universitaires, de nos différentes langues nationales codifiées.

En outre, le Chef de l’Etat a invité le Ministre de l’Education nationale et le Ministre de la Communication, à développer davantage, avec le concours des médias publics et privés, des programmes d’envergure pour l’apprentissage et la vulgarisation des langues nationales.

Enfin, le Président de la République a demandé, au Ministre de l’Education nationale de veiller à la bonne organisation de la 48e édition de la Semaine nationale de l’Alphabétisation prévue du 08 au 14 septembre 2023.

Sur le climat social, la gestion et le suivi des affaires intérieures, le Président de la République est revenu sur les sujets suivants :

• la bonne tenue du Grand Magal de Touba : en demandant au Gouvernement d’accélérer l’exécution des projets d’hydraulique et d’assainissement et d’amélioration du cadre de vie dans l’agglomération de Touba – Mbacké, au regard du développement urbain notable des localités polarisées.

• les préparatifs du Maouloud : en demandant au Ministre de l’Intérieur de prendre toutes les dispositions logistiques et sécuritaires, en relation avec les communautés religieuses, les ministères et services de l’Etat impliqués, en vue d’assurer un déroulement, dans les meilleures conditions, de cet évènement religieux important sur l’étendue du territoire national.

• la stabilité sociale et du développement inclusif des zones intégrant des sites d’exploitation minière : en demandant au Premier Ministre, et aux Ministres en charge des Mines, des Forces armées, de l’Intérieur, des collectivités territoriales et l’équité sociale et territoriale, de prendre toutes les mesures préventives sous la forme de Plan d’action, en rapport avec les acteurs territoriaux et les entreprises minières, afin d’asseoir : (i) la concertation permanente (notamment avec les jeunes des localités concernées s’agissant de la répartition des emplois dédiés) ; (ii) la sécurisation des personnes et des biens ; (iii) le développement économique et social inclusif des différentes zones minières du Sénégal.
 
Au chapitre de son agenda diplomatique, le Chef de l’Etat a informé le Conseil de sa participation du 17 au 23 septembre 2023 à New York, à la 78e session ordinaire de l’Assemblée générale des Nations unies, et à des rencontres en marge de l’Assemblée.
 
Dans sa communication, le Premier Ministre est revenu sur le suivi de la coordination de l’activité gouvernementale en évoquant :
 
• la réunion sur les perspectives de croissance ;
 
• la réunion sur le Programme spécial de désenclavement (PSD) ;
 
• l’audience avec la mission du FMI ;
 
• le suivi de la gestion des inondations.
 
AU TITRE DES COMMUNICATIONS DES MINISTRES
 
• le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait une communication sur la situation internationale ;
 
• le Ministre de l’Eau et de l’Assainissement a fait une communication sur le recensement des cas d’occupation de voies naturelles de drainage d’eaux pluviales et de zones humides à Dakar ;
 
• le Ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de l’Entreprenariat a fait une communication sur le processus de structuration du PSE Priorités Jeunesse 2035.
 
AU TITRE DES TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES
 
Le Conseil a examiné et adopté :
 
• le projet de décret modifiant les articles R.76 et R.80 du décret n° 2021-1196 du 20 septembre 2021 portant partie réglementaire du Code électoral. AU TITRE DES MESURES INDIVIDUELLES Le Président de la République a pris les décisions suivantes :
 
• Monsieur Abdoul Wahab HAIDARA, Conseiller aux Affaires étrangères principal, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal en Inde, est nommé, cumulativement avec ses fonctions, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal auprès de Son Excellence Monsieur Ranil Wickremesinghe, Président de la République Socialiste Démocratique du Sri Lanka, avec résidence à New Delhi ;
 
• Monsieur Cheikh Issa SALL, précédemment Directeur général de l’Agence de Développement municipal, est nommé Directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations, poste vacant ;
 
• Monsieur Abdourahmane BALDE, Juriste-Fiscaliste, est nommé Directeur général de la Loterie nationale sénégalaise (LONASE), en remplacement de Monsieur Lat Diop, appelé à d’autres fonctions ;
 
• Monsieur Chérif BALDE, Physico-Chimiste, Professeur titulaire des Universités, est nommé Directeur général du Laboratoire national de référence dans le domaine du bâtiment et des travaux publics (LNR-BTP) ;
 
• Monsieur El Hadj Ibrahima DIALLO, Inspecteur du Travail et de la Sécurité sociale, est nommé Directeur de la Sécurité et de la Santé au Travail à la Direction générale du Travail et de la Sécurité sociale du Ministère du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les Institutions ;
 
• Monsieur Youssouf MANE, Ingénieur- urbaniste, est nommé Directeur du Développement urbain durable, de la Planification urbaine et de la Réglementation au Ministère de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, poste vacant.

Fait à Dakar 13 septembre  2023. Le Ministre du Commerce, de la Consommation et des Petites et Moyennes Entreprises, Porte-Parole du Gouvernement Abdou Karim FOFANA
 



Nouveau commentaire :