Menu

LE COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 13 MARS 2024


Rédigé le Mercredi 13 Mars 2024 à 21:24 | Lu 154 fois Rédigé par



LE COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 13 MARS 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 13 mars 2024 au Palais de la République, sous la
présidence du Chef de l’Etat, Son Excellence, Monsieur Macky SALL.

A l’entame de sa communication, le Président de la République a adressé ses chaleureuses
félicitations au Premier Ministre M. Sidiki Kaba nommé le 06 mars 2024.

Le Chef de l’Etat a, par ailleurs, félicité et encouragé les ministres reconduits et les ministres
entrants du Gouvernement resserré mis en place le vendredi 08 mars 2024.

Le Président de la République a également rappelé aux ministres l’importance institutionnelle du
Gouvernement, son rôle prépondérant dans la mise en œuvre de la Politique de la nation qu’il a
déterminée.

En outre, le Chef de l’Etat a rappelé aux ministres le caractère collégial et solidaire de l’institution
gouvernementale, avant de les inviter à cultiver, à chaque instant, les valeurs de la République,
dont la loyauté reste le fondement.

Dans ce contexte électoral, le Président de la République a demandé au Premier Ministre et aux
membres du Gouvernement d’assurer une bonne organisation de l’élection présidentielle du 24
mars 2024 et de poursuivre, dans la diligence et l’efficacité, en rapport avec le Ministre de
l’Economie, des Finances et du Plan, la gestion cohérente et soutenable des projets sectoriels et
programmes ministériels conformément au PAP III du Plan Sénégal Emergent (PSE) et aux
orientations fixées.

Le Chef de l’Etat a, enfin, demandé au Premier Ministre de veiller avec les membres du
Gouvernement au fonctionnement régulier des services publics durant la période de la campagne
électorale.

Poursuivant sa communication sur l’avènement du ramadan et la veille stratégique sur les prix et la
disponibilité des produits, le Président de la République a adressé ses chaleureuses félicitations à
la Oumah Islamique en ce début du mois béni de Ramadan.

En cette période de prières et de ferveur religieuse, le Chef de l’Etat a prié pour un Sénégal de paix,
de stabilité et de prospérité dans la solidarité.

Le Président de la République a également demandé au Gouvernement, notamment au Ministre en
charge du Commerce et de la Consommation, de veiller à l’approvisionnement correct des marchés
en denrées et produits essentiels à des prix accessibles aux consommateurs.

Le Chef de l’Etat a saisi l’occasion de la célébration de la Journée internationale des droits des
consommateurs, ce 15 mars, pour féliciter les personnes et associations qui travaillent aux côtés
de l’Etat, afin d’améliorer la protection des consommateurs et la qualité des produits mis à la
consommation.

Revenant sur l’émergence du pôle urbain de Diamniadio et la maitrise stratégique de son
aménagement et de son habitat, le Président de la République s’est félicité du lancement le jeudi
07 mars, des travaux du projet «Diamond Green City», qui vont consolider la vocation de Diamniadio
dans la transformation de l’espace urbain et le déploiement du programme 100.000 logements.

Dans cette perspective, le Chef de l’Etat a demandé au Ministre, Secrétaire général de la
Présidence de la République et au Délégué général à la Promotion des Pôles urbains de Diamniadio
et du Lac Rose, de finaliser un livre - bilan des projets publics et privés réalisés durant ces dix (10)
années au niveau du Pôle urbain de Diamniadio.

Le Président de la République a, également, rappelé au Ministre des Collectivités territoriales, au
Ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique et au Ministre, Secrétaire général
de la Présidence de la République et au Délégué général à la Promotion des Pôles urbains de
Diamniadio et du Lac Rose, de finaliser le nouveau statut administratif du Pôle urbain de Diamniadio.
Abordant la relance et le développement de l’artisanat national, le Chef de l’Etat a remercié et félicité
les artisans du Sénégal, tous corps de métier confondus, pour leur savoir-faire et leurs efforts
significatifs dans le cadre de l’émergence du Sénégal, suite à l’audience qu’il a accordée ce 12 mars
2024 à une délégation de l’Union nationale des Chambres des métiers du Sénégal.

Le Président de la République a demandé au Premier Ministre et aux Ministres en charge des
Finances, de l’Artisanat et du Commerce, ainsi qu’à l’ensemble des dispositifs d’encadrement et de
financement de l’Etat (APDA, 3FPT, DER/FJ, FONGIP…) de renforcer les ressources destinées
aux acteurs du secteur, en vue d’accroitre la contribution de l’Artisanat:

(i) au développement de
l’apprentissage et de l’insertion des jeunes ;

(ii) à la création de richesses et d’emplois sur l’étendue
du territoire national.

Le Chef de l’Etat a, en outre, invité le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan et le Ministre
de la Formation professionnelle à présenter la situation d’exécution globale et les perspectives du
Projet sur l’Amélioration de l’Employabilité des Jeunes par l’Apprentissage non- formel (PEJA).
Le Président de la République a souligné, par ailleurs, l’urgence de poursuivre les actions de
modernisation des Chambres des métiers et des espaces de production et de commercialisation
des produits artisanaux dans les régions avec l’évolution vers la création de zones de productions
artisanales régionales et départementales (ZOPAR et ZOPAD).

Le Chef de l’Etat a également demandé au Premier Ministre d’examiner les voies et moyens de
consacrer une journée dédiée à l’Artisanat pour célébrer le talent et le savoir-faire de nos artisans.
Enfin, le Chef de l’Etat a demandé la mise en place rapide d’un Fonds de Financement de l’Artisanat
(2FA) et de soutenir, à travers un Accord-cadre consensuel, l’implication notable des artisans dans
la territorialisation de l’exécution de la commande publique en ce qui concerne les tenues scolaires,
les table-bancs et le mobilier de bureau des structures publiques.

Sur le climat social, la gestion et le suivi des affaires intérieures, le Chef de l’Etat est revenu sur les
sujets suivants :

• le vote de la loi d’amnistie, l’apaisement et la stabilité nationale, en demandant au
Gouvernement de procéder sans délais, à l’application de la loi portant amnistie dès sa
promulgation, pour la consolidation de notre volonté commune de réconciliation nationale,
indispensable à l’accélération de la marche résolue du Sénégal vers l’émergence ;

• la consolidation de la paix et le développement durable de la région naturelle de
Casamance, en demandant au Gouvernement d’accentuer le désenclavement de la région
naturelle de Casamance, notamment l’accélération de la finalisation de la RN4 (route Sénoba
–Ziguinchor), la réalisation d’infrastructures socioéconomiques de base (routes, pistes,
écoles, structures sanitaires), dans certaines zones et d’appuyer la réinsertion sociale des
populations de retour dans leurs localités.

A cet effet, le Président de la République a réitéré ses instructions relatives à la reprise,
courant mars 2024, des liaisons maritimes Dakar-Ziguinchor, ainsi que sa détermination
constante à œuvrer avec toutes les parties prenantes pour une paix définitive et un
développement économique et social durable des régions administratives de Ziguinchor,
Sédhiou et Kolda.

Dans sa communication, le Premier Ministre a exprimé sa profonde gratitude au Chef de l’Etat pour
la confiance qu’il a voulu placer en sa personne pour conduire l’action gouvernementale.
Le Premier Ministre a également félicité l’ensemble des ministres qui ont bénéficié de la confiance
du Président de la République.

AU TITRE DES COMMUNICATIONS DES MINISTRES

• le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait une communication
sur la situation internationale ;

• le Ministre de l’Agriculture, de l’Equipement rural et de la Souveraineté alimentaire a fait une
communication sur le suivi de la campagne de commercialisation de l’arachide 2023/2024,
la campagne de contre saison froide 2023/2024, les exportations de produits horticoles et le
matériel agricole ;

AU TITRE DES TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

Le Conseil a examiné et adopté :

• le projet de décret fixant les tarifs du BRT ;

• le projet de décret modifiant le décret n° 2006-289 du 03 avril 2006 portant approbation des
statuts de l’Académie des Sciences et Techniques du Sénégal devenue Académie nationale
des Sciences et Techniques du Sénégal (ANSTS).

Fait à Dakar 13 mars 2024. Le Ministre du Commerce, de la Consommation et des Petites et Moyennes Entreprises, Porte-Parole du Gouvernement Abdou Karim FOFANA
 



Nouveau commentaire :