Menu

Football : Benzema, une nouvelle star en Arabie saoudite


Rédigé le Mardi 13 Juin 2023 à 12:57 | Lu 172 fois Rédigé par


Un nouveau Ballon d'Or en Arabie saoudite. A 35 ans, Karim Benzema part retrouver dans ce pays son ancien partenaire du Real Madrid Cristiano Ronaldo, en attendant peut-être l'arrivée de Lionel Messi : le Français a signé pour trois saisons à Al-Ittihad.


Cette arrivée retentissante, pour un montant encore non dévoilé mais faramineux, s'inscrit dans le cadre de la grande offensive saoudienne visant les stars du football européen.

A terme, tous les Ballons d'Or depuis 2008 pourraient se retrouver dans le championnat saoudien. Luka Modric (Ballon d'Or 2018), figure en effet sur la liste de stars vieillissantes du football ciblées par le royaume, tout comme Lionel Messi (septuple ballon d'Or), qui a officiellement quitté le Paris SG samedi.

Après 14 ans de conquêtes au Real Madrid, où il a notamment remporté cinq Ligue des champions, l'international français (97 sélections, 37 buts) a opté pour une fin de carrière dans la richissime Saudi Pro League soutenue par le Fonds souverain saoudien (FIS), qui mise notamment sur le "soft power", l'influence géopolitique, par le sport.

"C'est un jour un peu triste, parce que je vais laisser ce club, et ça me fait mal. J'avais un rêve, c'était de signer au Real, et de finir ma carrière au Real. Mais parfois, la vie te donne d'autres opportunités", a expliqué l'ancien international français lors de sa cérémonie d'adieux, mardi midi à Madrid.

Ces derniers jour, un contrat de 200 millions d'euros pour deux saisons avait été évoqué par la presse espagnole. Le Français a finalement signé pour trois ans.

 

Un duo d'attaque avec le Marocain Hamdallah

Le deuxième meilleur buteur de l'histoire du Real Madrid, avec 354 buts, derrière CR7 (450 buts), et le cinquième joueur le plus capé avec 648 matches disputés, a quitté le club espagnol comme un prince, salué par le stade Santiago-Bernabeu, ses coéquipiers, son entraîneur et ses dirigeants.

Le "Nueve" va poursuivre son parcours commencé à Lyon chez les tout frais champions d'Arabie Saoudite. Les "Tigres" jaunes et noirs de Jeddah sont le deuxième club le plus titré du pays, neuf fois champion (comme Al-Nassr, l'équipe de Ronaldo) et vainqueur de deux Ligues des champions d'Asie (Al-Nassr ne l'a jamais remportée), et aussi le doyen, fondé en 1927.

Comme Ronaldo à Al-Nassr, Benzema sera l'écrasante vedette d'un effectif qui compte quatre africains : le Marocain Abderrazak Hamdallah, meilleur buteur du dernier championnat, l'Egyptiens Ahmed Hegazy, le Guinéen Haroune Camara et l'Angolais Helder Costa.

L'entraîneur n'est autre que l'ancien manager du FC Porto ou de Tottenham, né sur le continent à Sao Tomé e Principe, Nuno Espirito Santo.

Mais d'autres prestigieux coéquipiers pourraient arriver, alors que le royaume, critiqué pour des atteintes aux droits humains, est déterminé à utiliser le football pour améliorer son image à l'international et dispose de pétrodollars à foison pour satisfaire ses ambitions.

Le Franco-malien de Chelsea Ngolo Kanté et l'Hispano-malien Adama Traoré seraient ainsi sur le point de s'engager avec le club de Djeddah.

Avec Africanews




Nouveau commentaire :