Menu

Combat contre le Trafic de Bois à la Frontière Sénégal-Gambie


Rédigé le Mardi 14 Mai 2024 à 18:11 | Lu 99 fois Rédigé par


Découvrez l'opération de grande envergure lancée par les autorités des Eaux et Forêts pour lutter contre le trafic de bois à la frontière entre le Sénégal et la Gambie. Cette initiative vise à protéger les précieuses ressources forestières de la région, soutenue par l'engagement des habitants et des autorités locales.


Le mardi 14 mai 2024, sur ordre du nouvel Inspecteur régional des Eaux et Forêts de la région de Kolda, le Colonel Daniel Manga, le Service départemental des Eaux et Forêts de Vélingara a lancé une vaste opération de contrôle et de surveillance dans les forêts le long de la frontière avec la Gambie. Cette initiative fait suite à des rapports persistants faisant état d'une activité soutenue d'abattage illégal d'arbres.

L'opération a principalement ciblé les forêts de la zone de Médina-Mary, au nord-ouest du département, où les résidents se sont plaints de l'activité nocturne suspecte ces derniers jours. Les coupables, qualifiés de "prédateurs de la forêt", visaient surtout les arbres centenaires de l'espèce Dimb, qu'ils abattaient pour les transporter vers la Gambie voisine. Ces actes illégaux seraient orchestrés depuis plusieurs années par des individus originaires de Guinée en Gambie, ayant établi des scieries à Gambissara, le plus grand village du pays, situé à 7 km au nord de Médina-Mary.

En outre, une nouvelle scierie a récemment vu le jour à Dembacounda, un autre village important en Gambie, non loin de Gambissara. Elle est alimentée en bois depuis le territoire sénégalais, expliquant ainsi l'augmentation des abattages entre le village de Lambatara et la frontière.

Cette opération, la première de cette envergure menée par les Eaux et Forêts de Vélingara dans la zone de Médina-Mary, vise à préserver les forêts. Les habitants, demandant depuis 2012 la mise en place d'un poste forestier dans leur localité pour lutter contre les criminels forestiers, ont salué cette action du Colonel Manga. Ils ont également exprimé leur gratitude envers le Chef secteur des Eaux et Forêts de Vélingara, le Capitaine Goethe Dieng, pour son engagement et sa disponibilité constants.

Les habitants se sont engagés à coopérer étroitement avec les Eaux et Forêts pour protéger les ressources naturelles de leur environnement.

 



Nouveau commentaire :