Menu

Seniran Auto Obtient la Licence pour Fabriquer des Taxis Samand au Sénégal


Rédigé le Vendredi 14 Juin 2024 à 18:48 | Lu 309 fois Rédigé par


Seniran Auto relance ses activités en obtenant la licence pour fabriquer des taxis Samand au Sénégal. Cette initiative vise à promouvoir l'industrie automobile locale, réduire les émissions de carbone et créer des emplois.


L'usine de montage de voitures Seniran Auto, basée à Thiès, a obtenu la licence pour fabriquer des taxis de marque iranienne Samand, selon le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres et aériens, Malick Ndiaye. 

Lors de la réception de 500 nouveaux taxis destinés à 20 Groupements d'Intérêt Économique (GIE) de taxis agréés à l’aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD), le ministre a annoncé que ces véhicules hybrides, fonctionnant à la fois au gaz et à l’essence, seront désormais produits localement.

Cette initiative vise à promouvoir une coopération renforcée avec l’Iran pour réduire les émissions de carbone et protéger l’environnement. Le ministre a également inauguré la chaîne de production de l'usine, marquant ainsi la reprise des activités de Seniran Auto.

Seniran Auto, détenue à 40 % par le Sénégal, 30 % par l'État et 10 % par des investisseurs privés nationaux, a une capacité de production de 30 000 véhicules par an. La maison mère iranienne, Iran Khodro (IKCO), le plus grand constructeur automobile d’Iran et d’Asie occidentale, s’engage à partager son expertise avec le Sénégal. 

Le PDG de Seniran Auto, Hesham Yekke Zareh, a souligné que l'entreprise pourrait contribuer à la création d'emplois et à la réduction de la pollution, tout en exprimant sa volonté de produire divers types de véhicules, y compris des taxis, des minibus, des bus interrégionaux, et éventuellement des véhicules électriques.

Des mémorandums d’entente ont été signés pour établir un grand parc industriel au Sénégal, visant à produire divers types de véhicules, incluant des tracteurs et des motos. Lors de la cérémonie, un nouveau prototype de bus a été présenté, symbolisant les ambitions de l'entreprise pour le marché sénégalais.

L’ambassadeur d’Iran au Sénégal, Hassan Asgari, a salué cette avancée dans la coopération industrielle entre les deux nations. Le maire de Thiès, Babacar Diop, a exprimé sa satisfaction de voir sa ville devenir un centre majeur de production automobile au Sénégal, en plus de son rôle historique dans le secteur ferroviaire.

Inaugurée en décembre 2008 par l'ancien président sénégalais Abdoulaye Wade, l'usine Seniran Auto était en sommeil depuis une décennie après avoir produit un premier lot de 1 000 véhicules. Cette relance marque un nouveau chapitre dans l'industrie automobile sénégalaise.