Menu

Planification d'un Comité Stratégique pour le Chemin de Fer au Sénégal


Rédigé le Jeudi 4 Juillet 2024 à 11:30 | Lu 101 fois Rédigé par


Le président Bassirou Diomaye Faye appelle à la création d'un comité stratégique pour superviser et coordonner la nouvelle politique ferroviaire du Sénégal, soulignant l'urgence d'évaluer et de moderniser le réseau ferroviaire national.


Le président de la République, Bassirou Diomaye Faye, a sollicité mercredi le Premier ministre, Ousmane Sonko, afin de planifier un futur comité stratégique dédié à la politique ferroviaire du Sénégal.

D'après le communiqué du Conseil des ministres, cette rencontre, dont la date reste à préciser, servira de "cadre institutionnel innovant pour la supervision, la coordination et le suivi de la mise en œuvre de la nouvelle politique ferroviaire sénégalaise".

Le chef de l'État a également mis en lumière "l'urgence d'évaluer les activités, les projets et les financements des Chemins de fer du Sénégal (CFS), de la Société nationale de gestion du patrimoine du Train Express régional (SENTER) et des Grands Trains du Sénégal (GTS-SA)".

Le président Faye a invité le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et aériens à élaborer, sous la supervision du Premier ministre, "un plan national de développement ferroviaire", incluant la planification des investissements pour l'entretien et la modernisation du réseau par la construction de nouvelles voies, infrastructures et gares ferroviaires.

Ce plan devrait être soutenu par "un mode de financement adapté du secteur" ferroviaire, selon le communiqué du Conseil des ministres.

Bassirou Diomaye Faye a également souligné la nécessité d'un "pilotage cohérent et renforcé du Train Express régional (TER)", dont la gouvernance intégrée nécessite une "coordination systématique à l'échelle interministérielle".

Il a ainsi demandé au chef du gouvernement de veiller à la consolidation des activités de l’APIX, de la SENTER et de la SETER, "en raison des enjeux techniques et financiers du TER et du développement continu de la plateforme de l’Aéroport international Blaise Diagne".



 



Nouveau commentaire :