Menu

Manifestations au Sénégal : Le khalife général des khadres Cheikh Nahma aidara annule ses ziaara


Rédigé le Vendredi 9 Juin 2023 à 07:48 | Lu 118 fois Rédigé par


Face à l'agitation qui secoue actuellement le Sénégal, le khalife général des khadres, Cheikh Nahma Aidara, prend une décision symbolique : annuler ses ziaara traditionnelles. Cet article revient sur sa conférence de presse, durant laquelle il exprime sa préoccupation quant à la situation du pays et appelle à la non-violence et à la prière pour le retour de la paix.


Face à l'agitation qui secoue actuellement le Sénégal, le khalife général des khadres, Cheikh Nahma Aidara, prend une décision symbolique : annuler ses ziaara traditionnelles. Cet article revient sur sa conférence de presse, durant laquelle il exprime sa préoccupation quant à la situation du pays et appelle à la non-violence et à la prière pour le retour de la paix.

Une conférence de presse en réponse aux manifestations

Ce jeudi, à son domicile à Thiès, le khalife général des khadres Nahma Aidara a fait face à la presse. Suite aux manifestations notées ces derniers jours, le khalife est revenu sur la situation actuelle du pays.

Une situation préoccupante

Préoccupé par la situation actuelle du pays où depuis quelques jours le Sénégal est secoué par de vives échauffourées quelques instants après le verdict du tribunal condamnant Ousmane Sonko dans l’affaire Sweet Beauté qui l’opposait à Adji Sarr. Une sentence qui s’est soldée par de violentes contestations.

Des décisions en réponse aux troubles

Face à cette situation, le khalife général des khadres Cheikh Nahma Aidara a pris certaines décisions. Comme à l'accoutumée, le Dahira Jamatou Nasri avait l'habitude d'organiser des ziaara auprès de Cheikh Abdou Aziz Aidara à Nimzat chaque mois de juin. Maintenant, le Cherif décide de reporter l'événement à une date ultérieure jusqu'à ce que le pays soit stable.

Un appel à la non-violence

Revenant sur ces manifestations, Cheikh Nahma pense qu'il n'est pas normal de voir dans ce pays certains actes. Selon lui, il y a plusieurs façons de montrer sa colère sans autant s'adonner à la violence.

Des séances de prières pour la paix

Le cherif annonce qu'il va organiser avec les sages du dahira des séances de prières pour que la paix revienne au Sénégal.




Nouveau commentaire :