Menu

Manifestants tuées à Khossanto : Ce que révèle l'autopsie


Rédigé le Mercredi 13 Septembre 2023 à 14:18 | Lu 96 fois Rédigé par



Manifestants tuées à Khossanto : Ce que révèle l'autopsie
Lundi dernier, de violents affrontements ont opposé des jeunes de la commune de Khossanto à des forces de l’ordre. Le bilan fait état de 02 morts et 07 blessés graves qui doivent subir des interventions afin d'extraire des balles, d'autres blessés sont hospitalisés au poste de santé de Khossanto, 37 personnes ont été arrêtées . Pour les deux personnes qui ont perdues la vie, il s’agit de Bakary CISSOKHO et de Abrahim Ouedrago, un Burkinabé. Transférés à l’hôpital Amath Dansokho de Kédougou pour les besoins de l’autopsie. Cette dernière révèle que «pour Bakary CISSOKHO, la mort est probablement due à un traumatisme crânien ouvert “pouvant être en rapport avec un projectile”. Le jeune Burkinabé, Abrahim OUEDRAGO, est lui, selon les résultats de l’autopsie probablement décédé d’une plaie pénétrante thoraxo-abdominale par projectile» renseigne une source hospitalière. Les deux corps ont été rendus aux populations pour être inhumés aujourd’hui même à Khossanto.



Nouveau commentaire :