Menu

Inauguration d'un Espace pour le Développement Psycho-Social des Jeunes Atteints du VIH à l’Hôpital de Fann


Rédigé le Mercredi 12 Juin 2024 à 12:37 | Lu 107 fois Rédigé par


Découvrez l'inauguration d'un nouvel espace à l'hôpital de Fann dédié aux jeunes atteints de VIH, visant à offrir un soutien psycho-social et des soins adaptés, ainsi qu'à lutter contre la stigmatisation et la discrimination.


L'association For Hope et le Centre de recherche clinique et de formation (CRCF) ont inauguré mardi un centre dédié aux jeunes, destiné à offrir un environnement d'espoir aux enfants et adolescents atteints de VIH en Afrique, confrontés à la stigmatisation et à la discrimination.

« Toutes les cinq minutes, un enfant meurt du VIH, toutes les deux minutes, un enfant est infecté par le VIH. La solidarité sanitaire pour les jeunes, qui sont l’espoir de notre nation, est donc nécessaire », a déclaré le Dr Karim Diop, directeur du CRCF, lors de l'inauguration de ce centre situé à l'hôpital de Fann.

Le Dr Diop a expliqué que ce centre permettra aux enfants de bénéficier de soins médicaux de qualité, de soutien psychologique, d’aide juridique, de lieux de rencontres entre pairs, ainsi que de soutien scolaire et d'activités génératrices de revenus. « Ils pourront également participer à des activités récréatives, sportives et se familiariser avec l’espace numérique », a-t-il ajouté.

Ce centre de prise en charge holistique vise à répondre aux besoins et aspirations des jeunes et adolescents.

L'international sénégalais Idrissa Gana Guéye, ambassadeur et co-fondateur de l'association For Hope, a rappelé que les jeunes vivant avec le VIH souffrent non seulement de la maladie, mais aussi de la stigmatisation et de la discrimination. « La moindre différence les met à l’écart à la maison, à l’école ou dans les jeux avec les autres camarades », a-t-il souligné.

« Nous avons souhaité créer cet espace pour permettre aux jeunes de s'épanouir, de se renforcer et de se développer dans un esprit d’équité, d’égalité et de solidarité », a-t-il expliqué.

Cet espace vise à être un lieu de « construction » pour une jeunesse en bonne santé, moderne et consciente. « Chaque jeune qui viendra ici bénéficiera d’un renforcement de ses capacités et en sortira plus fort, devenant un vrai Gaïndé [Lion en wolof] », a affirmé Idrissa Gana Gueye.

Présent à la cérémonie, le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Ibrahima Sy, a salué cette initiative de solidarité envers le système de santé. « Aux côtés des pouvoirs publics, un devoir de solidarité nous incombe, à travers la mise en œuvre de stratégies innovantes axées sur l’implication communautaire, sans stigmatisation ni discrimination », a-t-il soutenu.

Le Dr Sy a félicité la mise en place de cet espace, qui vient compléter l’offre de soins adaptés aux besoins des adolescents à l’hôpital de Fann. Selon lui, cette structure facilitera le diagnostic, la mise sous traitement et la rétention dans les soins pour cette population spécifique.

 



Nouveau commentaire :