Menu

Burkina Faso, Mali, Niger… Le désarroi des artistes privés de visas par la France


Rédigé le Vendredi 27 Octobre 2023 à 23:28 | Lu 606 fois Rédigé par



Burkina Faso, Mali, Niger… Le désarroi des artistes privés de visas par la France

La France a intimé de suspendre toute coopération culturelle avec ces trois pays du Sahel. Comment les artistes et les acteurs de la culture vivent-ils cette situation ?


Le festival Africolor, l’une des plus grandes manifestations consacrée à la scène musicale africaine, qui se tient depuis trente-cinq ans en France, en Seine-Saint-Denis, s’apprête à s’ouvrir, le 17 novembre, en l’absence des artistes maliens, nigériens et burkinabè. Un coup de massue pour les acteurs culturels comme pour les artistes. « On est dégoûtés, parce que ce concert allait relancer notre groupe après un petit moment d’absence. On préparait la sortie d’un album. Cette décision de suspendre l’octroi des visas signe quasiment notre mort », s’inquiète Aymeric Krol, membre et manager de BKO depuis dix ans. À lui seul, le groupe, dans lequel se mêlent artistes maliens et français, est un symbole de coopération culturelle. Un symbole aujourd’hui écorné. Jeune Afrique



Nouveau commentaire :