Menu

Thierno Alassane Sall appelle à la fin du climat de non-droit au Sénégal : un appel à l'unité et à la retenue pour préserver la nation


Rédigé le Lundi 29 Mai 2023 à 23:05 | Lu 132 fois Rédigé par


Dans un contexte de tension politique croissante, Thierno Alassane Sall, le leader de République des Valeurs/Réewum Ngor, tire la sonnette d'alarme. Il exhorte les autorités, la société civile, la presse et tous les acteurs politiques à mettre un terme à l'escalade de la violence et à la menace de non-droit au Sénégal. L'enjeu, selon lui, est rien moins que la survie des fondements de la nation.


Selon le leader de République des Valeurs/Réewum Ngor, Thierno Alassane Sall, le Sénégal se trouve à la croisée des chemins, où les divisions politiques et sociales ont atteint un point critique, menaçant de bouleverser les équilibres fondamentaux du pays. Dans un communiqué récent, Sall a mis en garde contre les dangers d'un climat de non-droit et a appelé à la retenue de toutes les parties prenantes.

"Le non-respect de la loi au Sénégal ne peut que nous desservir", a déclaré Sall, soulignant la gravité de la situation actuelle et la nécessité d'une intervention immédiate pour endiguer la violence et le désordre qui prévaut dans le pays.

Sall a exprimé sa profonde préoccupation face à l'escalade de la tension politique au Sénégal, avec des excès et des outrances réciproques qui ont déjà causé des dizaines de morts et de blessés. "Si rien n'est fait, cette folle escalade aboutira au pire", a-t-il averti.

Il a appelé les autorités nationales, les forces de défense et de sécurité, la presse et la société civile à faire preuve d'impartialité et de sérénité. Il a rappelé leur devoir de servir le pays et de respecter leur serment. Il a également invité les acteurs politiques à faire preuve de retenue dans leurs discours et leurs actes.

Sall a mis l'accent sur les défis auxquels le Sénégal est confronté, notamment les conflits dans la sous-région et une situation économique et sociale difficile. Il a également souligné la résilience des citoyens face à la mal gérance de la pandémie de Covid-19, comme le révèle un rapport de la Cour des comptes.

Il a réaffirmé l'engagement de la République des Valeurs/Réewum Ngor à lutter contre la confiscation de la dignité des citoyens, toute forme de censure ou de répression fondée sur des convictions personnelles, toute tentative de manipulation politique susceptible de plonger le Sénégal dans le chaos, et toute prise d'otage des institutions nationales. Il a critiqué un "semblant" de dialogue national dirigé par un président arrivant au terme de ses mandats constitutionnels et cherchant à fausser le jeu électoral.

Dans ces temps troublés, Thierno Alassane Sall appelle à la lucidité et à l'action concertée pour protéger les fondements de la nation sénégalaise et assurer un avenir pacifique et prospère pour tous les citoyens.



Nouveau commentaire :