Menu

Ismaila Sow, Le Leader de la Maison des Éleveurs de Thiès Trace une Feuille de Route Ambitieuse pour les 5 Prochaines Années


Rédigé le Mercredi 24 Mai 2023 à 22:07 | Lu 192 fois Rédigé par


Ismaila Sow, le nouveau chef de la Maison des Éleveurs de la région de Thiès au Sénégal a dévoilé sa vision pour les cinq prochaines années. Prenant en compte les problèmes existants dans l'industrie de l'élevage, notamment les problèmes fonciers, le recensement du cheptel, et la criminalisation du vol de bétail, le leader a proposé des solutions innovantes. Il a également exprimé son engagement à soutenir et à former les jeunes éleveurs, à travailler en collaboration avec les pays voisins, et à améliorer les préparatifs de la fête de Tabaski. Il se montre confiant quant à la réalisation de changements significatifs et durables pour l'avenir du secteur de l'élevage dans la région.


Le nouveau chef de la Maison des Éleveurs de la région de Thiès au Sénégal, dont les parents sont eux-mêmes éleveurs, a exprimé sa gratitude envers sa communauté lors d'un entretien récent. Il a discuté de ses objectifs pour les cinq prochaines années, promettant d'apporter des améliorations significatives dans le secteur de l'élevage.

Ces plans incluent une focalisation sur la formation et le soutien aux jeunes agriculteurs, qu'il considère comme l'avenir de l'industrie. Il souligne l'importance du secteur de l'élevage comme créateur d'emplois, et entend aider les jeunes à comprendre l'impact qu'ils peuvent avoir en se consacrant à cette profession.

Les problèmes fonciers figurent également sur sa liste de priorités. Le leader a promis d'examiner et de résoudre les problèmes existants entre les éleveurs et les autres parties prenantes. Il entend également travailler étroitement avec les représentants de l'État sur cette question, ainsi que sur d'autres préoccupations, telles que le vol de bétail et sa criminalisation.

La question du recensement du cheptel, une première pour le Sénégal, a également été abordée. Le nouveau leader a reconnu qu'il y avait eu des manquements dans ce processus, mais il a également noté l'importance du dialogue avec l'État pour résoudre ces problèmes.

Dans le contexte de la fête de Tabaski, il a encouragé la population à planifier à l'avance l'achat de leurs moutons, afin d'éviter les problèmes de dernière minute. Il a également évoqué les défis liés à la coordination avec les éleveurs des pays voisins, comme la Mauritanie et le Mali, notamment en raison des formalités inter-états.

La feuille de route ambitieuse du nouveau leader de la Maison des Éleveurs est un signe positif pour le futur de l'élevage à Thiès. Malgré les défis à relever, le leader s'engage à travailler avec diligence pour servir les intérêts de la communauté des éleveurs et améliorer l'industrie dans son ensemble.

Son mandat de cinq ans sera certainement chargé, mais avec une vision claire et un engagement envers la communauté des éleveurs, le leader est confiant qu'il peut apporter des changements significatifs et durables dans le secteur de l'élevage de la région de Thiès.



Nouveau commentaire :