Menu

70 000 Candidats sans Pièces d'État Civil Autorisés aux Examens du CFEE et de l'Entrée en 6e


Rédigé le Lundi 24 Juin 2024 à 18:18 | Lu 108 fois Rédigé par


Près de 70 000 candidats sans pièces d'état civil sont autorisés à participer aux examens du CFEE et de l'entrée en 6e cette année, une mesure prise suite aux recommandations du Conseil interministériel.


70 000 Candidats sans Pièces d'État Civil Autorisés aux Examens du CFEE et de l'Entrée en 6e
La Direction des Examens et Concours a permis à soixante-neuf mille sept cent trente candidats sans pièces d'état civil de participer aux évaluations du CFEE et de l'entrée en sixième cette année, selon un responsable du ministère de l'Éducation nationale relayé par l'APS.

"Le nombre de candidats sans pièces d'état civil autorisés à passer les examens du CFEE et de l'entrée en 6e s'élève cette année à 69 730, contre 30 326 pour la session 2023, soit une augmentation de 39 404", a déclaré M. Papa Baba Diassé.

Il a fait cette annonce lors d'un point de presse avant les évaluations prévues mardi et mercredi sur tout le territoire national, en Gambie et en Guinée-Bissau.

Cette décision de permettre aux candidats sans pièces d'état civil de concourir découle des recommandations du Premier ministre lors du Conseil interministériel du 18 mai dernier, dédié aux examens et concours de l'année scolaire 2023-2024.

Ousmane Sonko a en effet demandé au ministre de l'Éducation nationale, en collaboration avec ses collègues de l'Intérieur et des Collectivités locales, de mettre en place un dispositif pour recueillir l'identité des élèves inscrits à l'examen du CFEE sans pièces d'état civil afin de constituer une base de données pour résoudre cette situation.

En ce qui concerne le nombre total de candidats inscrits aux examens du CFEE et de l'entrée en 6e, le directeur des Examens et Concours a indiqué qu'il s'élève à 301 820 contre 300 268 en 2023, soit une augmentation de 1 552.

"La dématérialisation de l'ensemble du processus d'organisation des examens constitue l'innovation majeure que nous avons introduite, en collaboration avec notre ministère de tutelle et l'équipe technique de la Direction des Examens et Concours", a-t-il ajouté.



 



Nouveau commentaire :