Menu

"300" migrants portés disparus dans l'océan Atlantique : Ousmane sonko accuse le régime de Macky Sall


Rédigé le Mercredi 12 Juillet 2023 à 07:30 | Lu 86 fois Rédigé par


Ce lundi, des sauveteurs espagnols ont annoncé d'être à la recherche dans l'océan Atlantique « environ 300 » migrants portés disparus après être partis en bateau du Sénégal. Suite a cette annonce, le leader du parti pastef Oumane a fait une publication sur sa page Facebook pour accuser le régime du président Macky Sall


"300" migrants portés disparus dans l'océan Atlantique : Ousmane sonko accuse le régime de Macky Sall
" Environ 300 jeunes auraient disparu dans les méandres de l’Atlantique. Une fois de plus, en quête d’un ailleurs hypothétiquement meilleur. Douze longues années plus tard…, le même phénomène macabre et désolant, continue de décimer nos jeunes et d’endeuiller durement les familles" a écrit Ousmane Sonko, sur sa page facebook.
 
Selon le leader de Pastef, ce phénomène montre encore une fois l’échec politique de Macky Sall. « Ces drames à répétition traduisent l’échec des politiques publiques du régime du Président Macky Sall, ses erreurs de priorités, faites de gros investissements infrastructurels sans impact majeur ni sur l’économie réelle (agriculture, pêche, élevage, commerce…), ni sur le tissu social et au prix d’un lourd endettement".
 
Pour le maire de Ziguinchor"Chômage et paupérisation, notamment, sont des fléaux qui accompagnent le quotidien des Sénégalais.
Ils reflètent également l’instabilité politique dans laquelle ce régime aura plongé ce pays, avec son lot de violences d’État, de tortures et d’emprisonnements politiques" , a fait savoir le maire de Ziguinchor.
Considérant que ces jeunes vivent des lendemains incertains , « Ces circonstances augurent enfin de lendemains incontrôlables, aussi bien en termes de stabilité intérieure que d’explosion du flux migratoire, si le président Macky Sall persiste dans sa volonté suicidaire de sélectionner ses candidats à sa succession à la tête du Sénégal puis d’imposer la personne de son choix au peuple par un scrutin biaisé".
Il lance enfin un appel à la jeunesse Sénégalaise. « Aux jeunes de mon pays, je réitère mon appel : vous ne pouvez avoir un meilleur avenir qu’ici, chez nous ! Ne fuyez pas votre destin, restez et menons ensemble le seul combat qui vaille : la construction souveraine de notre développement économique et social ! », a dit M Sonko sur sa page Facebook 



Nouveau commentaire :