Menu

3 Millions et deux moulins offerts à Randoulène: Saliou Ndiaye, Responsable de l'APR, se distingue


Rédigé le Vendredi 26 Mai 2023 à 01:23 | Lu 177 fois Rédigé par



THIES - En un geste de générosité et d'engagement communautaire, Saliou Ndiaye, responsable de l'Alliance pour la République (APR), a offert deux machines à moudre et 3 millions de francs aux femmes de Randoulène. En retour, la communauté a décidé de le soutenir en reconnaissance de son dévouement à l'amélioration de la vie des habitants du quartier.

Les riverains de Randoulène ont loué Ndiaye en tant qu'homme politique qui se soucie véritablement de ses voisins. La contribution de Ndiaye arrive à point nommé, car les machines à moudre étaient une nécessité de longue date pour le quartier.

Se présentant comme le bienfaiteur du quartier, Ndiaye a souligné l'importance de la responsabilité sociétale pour les habitants de Randoulène Nord, une zone du plateau à Thies qui est malheureusement oubliée par l'implantation des grandes entreprises telles qu'Orange, Auchan, les banques et même l'auditorium. Il a déploré le fait que même les résidents de Randoulène Nord ne sont pas employés par ces institutions.

C'est pourquoi Ndiaye a pris l'initiative de financer lui-même ces habitants, permettant ainsi aux femmes de s'organiser en Groupements d'Intérêt Économique (GIE) grâce à son don généreux de deux machines à moudre et 3 millions de francs.
Ndiaye a tenu à préciser que l'argent investi provenait de ses propres économies, et non des fonds de son parti politique. Il a déclaré que son activité de transit lui permettait de réaliser de tels investissements.

Dans son engagement à soutenir et à développer le quartier, Ndiaye a déclaré qu'il continuera à investir dans sa communauté avant 2024. "Je continuerai à investir dans mon quartier", a-t-il affirmé avec détermination.

Cet acte de générosité de la part de Saliou Ndiaye a suscité une grande admiration au sein de la communauté de Randoulène, et est de bon augure pour son futur rôle en tant que leader communautaire et politique



Nouveau commentaire :