Menu

Incendie au tribunal de Dakar : L'hypothèse accidentelle privilégiée, l'auteure identifiée


Rédigé le Jeudi 7 Mars 2024 à 20:26 | Lu 129 fois Rédigé par


Découvrez les derniers développements de l'incendie survenu au tribunal de Dakar, avec l'hypothèse d'un déclenchement accidentel privilégiée et l'arrestation de l'auteure présumée. Obtenez des détails sur les circonstances de l'incident et les dommages causés, sans pertes humaines à déplorer.


L'incendie survenu ce jeudi matin au tribunal hors classe de Dakar a suscité de nombreux commentaires, certains évoquant déjà des théories du complot sur les réseaux sociaux, notamment en lien avec la controverse politique entourant la loi d'amnistie générale récemment votée par l'Assemblée nationale. Cependant, les premiers éléments de l'enquête menée par la brigade de gendarmerie de Dakar-ville (Thiong) semblent écarter cette hypothèse.

Selon une source de Seneweb, l'incendie, survenu vers 9 heures, ne semble pas être d'origine criminelle. En effet, le feu a pris dans le local attenant au magasin de stockage du matériel utilisé par le personnel chargé du nettoyage du tribunal. L'auteure de l'incendie, A. Dacosta, membre du personnel de nettoyage, a été arrêtée par la gendarmerie de Thiong. Elle avait aménagé un coin dans ce local pour préparer des beignets qu'elle vendait dans le tribunal.

Selon les informations recueillies, aux alentours de 9 heures ce jeudi 7 mars 2024, alors qu'elle préparait ses beignets, un incendie s'est déclaré lorsque l'huile a pris feu, se propageant rapidement. Prises de panique, toutes les femmes présentes dans le local ont fui avant de prévenir le service de sécurité, qui a à son tour alerté les sapeurs-pompiers. Le feu a été maîtrisé vers 11 heures.

Bien que l'incendie ait causé des dégâts matériels importants, aucune perte de vie humaine ni aucun blessé n'ont été signalés.

 



Nouveau commentaire :