Menu

la Cour internationale de justice (CIJ)


Rédigé le Samedi 13 Janvier 2024 à 21:44 | Lu 230 fois Rédigé par



la Cour internationale de justice (CIJ)
Plus de 1.000 mouvements populaires, partis politiques, syndicats et organisations à travers le monde ont appelé, jeudi, les pays à soutenir la plainte intentée par l'Afrique du Sud devant la Cour internationale de justice (CIJ) contre l'entité sioniste pour crimes et violation de la Convention sur le génocide de 1948, à Gaza.
"Nous exhortons maintenant les autres pays à renforcer cette plainte formulée avec force et argumentation en déposant immédiatement une déclaration d'intervention auprès de la CIJ", ont-ils déclaré dans un communiqué.
"Les forces d'occupation ont bombardé des hôpitaux, des résidences, des centres de réfugiés des Nations unies, des écoles, des lieux de culte et des voies d'évacuation, tuant et blessant des dizaines de milliers de Palestiniens depuis le 7 octobre 2023. Plus de la moitié des morts sont des femmes et des enfants", indique le communiqué.
Citant des déclarations ouvertes de responsables sionistes exprimant leur intention de "déplacer définitivement les Palestiniens de leur propre terre", les organisations ont soutenu l'affirmation de l'Afrique du Sud selon laquelle "ces actions relèvent de la Convention des Nations unies pour la prévention et la répression du crime de génocide".
Soulignant l'urgence de la situation, le communiqué soutient que "les parties à la Convention sur le génocide ont l'obligation de prévenir le génocide".
Le communiqué conclut en soulignant que les actions sionistes, notamment "tuer, blesser, traumatiser et déplacer des Palestiniens tout en refusant des ressources essentielles à une population occupée, répondent aux critères du crime de génocide".
La Cour internationale de Justice (CIJ) à La Haye a tenu jeudi sa session inaugurale sur une plainte pour génocide présentée par l'Afrique du Sud contre l'entité sioniste. Sputnik



Nouveau commentaire :