Menu

Protéger son cerveau par l'alimentation : une arme contre la maladie d'Alzheimer


Rédigé le Samedi 20 Mai 2023 à 11:58 | Lu 274 fois Rédigé par



un véritable concentré de haches : une portion de 30 grammes renferme pas moins de 8 912 kU d'âges.

Il n'est donc pas question d'arrêter de consommer de la viande, mais plutôt de varier son mode de cuisson, en privilégiant les cuissons à basse température, comme la cuisson à l'étouffée, la cuisson à la vapeur, ou encore la cuisson en papillote. Ces méthodes de cuisson permettent de conserver au maximum les nutriments présents dans les aliments, tout en limitant la formation d'âges.
De plus, il existe des astuces pour limiter la formation d'âges lors de la cuisson. Par exemple, vous pouvez mariner vos viandes dans du jus de citron ou du vinaigre avant de les cuire, car l'acidité de ces ingrédients limite la réaction de Maillard responsable de la formation d'âges.

La clé, comme pour tout, est la modération et la diversité. Il est essentiel de maintenir une alimentation équilibrée et diversifiée, riche en fruits et légumes frais, en céréales complètes et en protéines de bonne qualité. N'oubliez pas non plus de rester actif et de maintenir votre cerveau stimulé avec des activités intellectuelles et sociales régulières.

N'oublions pas qu'un cerveau en bonne santé est le résultat de tout un ensemble de bonnes habitudes de vie. Ce n'est pas un seul aliment ou un seul comportement qui va provoquer la maladie d'Alzheimer, mais plutôt une combinaison de plusieurs facteurs. Prenez donc soin de votre cerveau, tout comme vous prenez soin de votre corps dans son ensemble.

En résumé, prendre soin de notre cerveau est une priorité face à la menace croissante de maladies comme l'Alzheimer. Pour cela, un des meilleurs moyens reste la prévention par une alimentation saine et équilibrée, limitant la consommation d'aliments potentiellement nuisibles à notre santé cérébrale. C'est le conseil que nous donne Lisa Mosconi, neurologue et directrice de la clinique américaine de prévention de l'Alzheimer, dans son ouvrage "Brain Food". Une bonne alimentation est une des clés pour maximiser nos capacités cognitives et nous prémunir contre la maladie d'Alzheimer.



Nouveau commentaire :