Menu

Le Rewmi d'Idrissa Seck Fragilisé à Thiès: Lamine Diallo, Cissé Bèye, Bassirou Bocoum rejoignent Abdoulaye Dièye


Rédigé le Lundi 20 Novembre 2023 à 10:02 | Lu 332 fois Rédigé par


Dans un revirement politique majeur à Thiès, les départs de figures emblématiques du parti Rewmi pour rejoindre Abdoulaye Dièye ne sont pas de simples mouvements politiques isolés. Ils semblent s'inscrire dans une stratégie plus large, bénéficiant potentiellement au candidat du président Macky Sall, pour qui Abdoulaye Dièye est perçu comme travaillant. Cette série de défections soulève des questions sur les dynamiques de pouvoir et les alliances stratégiques en cours dans la politique sénégalaise


Défection au sein du Rewmi à Thiès: Lamine Diallo, Cissé Bèye, Bassirou Bocoum claquent la porte

Défection au sein du Rewmi à Thiès: Lamine Diallo, Cissé Bèye, Bassirou Bocoum claquent la porte du Rewmi et rejoignent Abdoulaye Dièye

Dans un tournant politique significatif à Thiès, Lamine Diallo, Cissé Bèye et Bassirou Bocoum ont annoncé leur départ du parti Rewmi, dirigé par Idrissa Seck. Ces défections marquent un moment critique pour le parti et pour le paysage politique de la région.

Lamine Diallo, ancien maire de Thiès-Nord, Cissé Bèye, un leader politique influent, et Bassirou Bocoum, ex-adjoint au maire de Thiès-Est, ont tous exprimé des préoccupations similaires concernant le parti Rewmi. Leur départ souligne des failles dans la structure et la direction du parti, notamment l'inaccessibilité d'Idrissa Seck et sa concentration sur des ambitions nationales au détriment des préoccupations locales.

Les Atouts de Abdoulaye Dièye

En contraste, Abdoulaye Dièye, à la tête de Siggi Jotna, offre une vision politique rafraîchissante. Sa réputation d'ouverture, de générosité et de leadership efficace, couplée à son expérience en tant que chef d'entreprise, lui confère un attrait unique. Dièye a su attirer ces figures politiques de premier plan, promettant une alternative plus inclusive et dynamique.

Les Faiblesses d'Idrissa Seck

Pour Idrissa Seck, ces départs représentent un défi majeur. Sa stratégie de se concentrer sur des ambitions nationales semble avoir négligé les dynamiques locales importantes, entraînant un sentiment d'aliénation parmi ses membres les plus fidèles. Cette situation met en lumière le besoin urgent de réformes internes et d'une réévaluation de la stratégie politique du Rewmi.

Ces départs et l'ascension de Dièye pourraient redéfinir le paysage politique de Thiès et au-delà. Ils signalent un besoin de changement et d'adaptation dans un environnement politique en constante évolution.