Menu

Forum au Lycée Amary Ndack Seck sur la Valorisation des enseignants


Rédigé le Samedi 20 Mai 2023 à 23:06 | Lu 3699 fois Rédigé par



Selon plusieurs spécialistes de l'éducation, une crise profonde s'est installée dans le système éducatif sénégalais, nécessitant une réforme ambitieuse et bien pensée. Une réforme qui pourrait changer la donne : une meilleure valorisation des enseignants, qui sont désormais mieux rémunérés, et une intégration plus poussée des valeurs sociétales dans le cursus scolaire.

Le Président de la République et le Ministère de l'Éducation, parties prenantes de cette refonte, mettent l'accent sur l'importance du rôle des enseignants, qui, bien qu'étant mieux rémunérés, ont également une responsabilité accrue en tant que modèles pour les élèves.

Le Forum National de l'Éducation et des Valeurs, tenu au lycée Amary Ndack Seck de Thiès, a rassemblé plusieurs acteurs clés du secteur pour discuter des défis du système éducatif actuel et des possibles solutions à mettre en œuvre. Le Président de la Plateforme Nationale pour la Défense de l'Éducation et des Valeurs, qui a organisé le forum, a souligné l'urgence de résoudre les problèmes d'indiscipline et de violence dans les écoles.

Parmi les préoccupations majeures, l'actuelle structure pédagogique a été critiquée pour sa déconnexion avec les valeurs sénégalaises et ses disciplines désuètes. De même, l'usage abusif de l'école à des fins politiques par certains enseignants a été condamné.

La proposition d'intégrer l'enseignement des valeurs sociétales dans le système éducatif a été fortement encouragée. Cette intégration pourrait se matérialiser par l'enseignement des valeurs ancestrales du respect, de l'honneur, de la parole donnée et bien d'autres.

Le Président de la République, Macky Sall, a été salué pour les efforts significatifs réalisés dans le secteur de l'éducation. Sous son mandat, les infrastructures scolaires ont augmenté et l'offre de formation a été diversifiée. Cependant, malgré ces progrès, la nécessité d'une refonte plus profonde et culturellement ancrée du système éducatif sénégalais reste évidente.

La proposition audacieuse d'intégrer l'enseignement religieux dans le cursus scolaire a également été mise sur la table. Il a été suggéré que les élèves musulmans apprennent le Coran et que les élèves chrétiens apprennent la Bible.

Le forum a conclu que la réforme nécessaire pour sortir le système éducatif sénégalais de la crise actuelle doit être un processus collectif, intégrant toutes les parties prenantes et respectant les valeurs et traditions sénégalaises. Il a également souligné la nécessité pour les enseignants d'assumer leur rôle en tant que modèles et éducateurs de la prochaine génération.



Nouveau commentaire :