Menu

Décès de Paul Alexander, l'Homme qui a Vécu dans un 'Poumon de Fer


Rédigé le Vendredi 15 Mars 2024 à 20:25 | Lu 134 fois Rédigé par


Découvrez l'histoire de Paul Alexander, qui a passé 72 ans de sa vie dans un 'poumon de fer' en raison de la poliomyélite. Son décès marque la fin d'une époque où cet appareil était vital pour ceux souffrant de troubles respiratoires.


Paul Alexander, un Américain de 78 ans, est décédé le 11 mars 2024 après avoir passé 72 ans de sa vie dans ce qu'on appelle un 'poumon de fer', une machine qui lui permettait de respirer et qui lui a assuré sa survie.

Son histoire avait ému le monde entier. Atteint de poliomyélite dans son enfance, Paul Alexander a été paralysé et a dû être placé dans un 'poumon de fer' dès son plus jeune âge. Ce dispositif, créé dans les années 1920, remplaçait son diaphragme défaillant et lui permettait de respirer.

La poliomyélite est une maladie virale pouvant entraîner des paralysies, et dans certains cas, la mort. Chez Paul Alexander, elle a paralysé ses muscles respiratoires, le rendant dépendant d'une assistance respiratoire permanente.

L'appareil médical appelé 'poumon de fer' a été utilisé pour la première fois en 1928 pour sauver la vie d'une petite fille de 8 ans. Il a ensuite gagné en popularité, avec environ 1000 appareils utilisés aux États-Unis au milieu du XXe siècle.

Paul Alexander appelait son appareil son 'vieux cheval de fer'. Bien que de nouvelles avancées médicales aient rendu le 'poumon de fer' obsolète dès les années 1960, Paul Alexander a choisi de continuer à l'utiliser car il s'y était habitué.

À la fin de sa vie, Paul Alexander ne pouvait passer que quelques minutes hors de son appareil. Son décès marque la fin d'une époque où le 'poumon de fer' était un dispositif vital pour de nombreuses personnes atteintes de troubles respiratoires.
 



Nouveau commentaire :