Menu

​Thiès, un exemple inspirant de gestion intelligente de l’éclairage public ( Par Ousseynou Maserigne Guèye)


Rédigé le Samedi 11 Novembre 2023 à 10:24 | Lu 423



​Thiès, un exemple inspirant de gestion intelligente de l’éclairage public ( Par Ousseynou Maserigne Guèye)
 
Le projet de modernisation et de densification de l’éclairage public sous l’impulsion du maire Dr Babacar Diop, prévoit le remplacement des anciennes installations d’éclairage par des liminaires en LED de haute efficacité énergétique. 

Aujourd’hui, la Ville de Thiès, située à 70 Km de Dakar, très attractive de par sa position stratégique (Aéroport international Blaise Diagne, Autoroute à péage, Pôle industriel de Diamniadio…) connait une économie en constante évolution et une urbanisation progressive, en corrélation avec un accroissement démographique sujet à des problèmes d’ordre social, économique, sécuritaire et environnemental. Couper

C’est dans ce contexte que la mairie de Ville a entrepris un ambitieux projet pour améliorer l’éclairage public et la qualité de vie de ses citoyens. Elle vit déjà, avec la première phase, une transformation lumineuse majeure. Le projet de Relampage de Thiès, dans sa phase 2, vise à moderniser et améliorer davantage l’éclairage public de la ville, apportant des avantages significatifs pour les résidents, les entreprises et l’environnement. 

Initiative majeure de la mairie de Ville dirigée par Dr Babacar DIOP, cette rénovation vise à renforcer la sécurité des résidents, à promouvoir le développement économique et à contribuer à la préservation de l’environnement.

Dans ce cadre, la Ville de Thiès vient de boucler la première phase de son ambitieux programme « Thiès ville lumière » axé sur la réhabilitation du réseau de l’éclairage public (EP) et sa densification avec son extension. 

Lors de la première étape, les grandes Avenues, telles que Caen, Léopold Sédar Senghor, Jean Collin, Ousmane Ngom, Aynina Fall, Houphouët Boigny, Serigne Saliou Touré, Malick Sy, Serigne Mourtada, Lat Dior, Gnagna Sow, ont été remises en service.  
Dans sa mission régalienne de répondre aux besoins des populations, la Ville ambitionne de généraliser ce service public par un bon maillage de l’espace urbain.
L’obscurité et l’insécurité prédominent dans certains quartiers périphériques où les services techniques ont constaté une faible densité et la vétusté du réseau EP.  Il y a également des installations non-conformes des postes de transformation électrique, le manque de conformité de l’éclairage public à la norme internationale NF EN 13.201 et enfin l’usage prédominant des lampes sodium à haute pression très énergivores. 

Aussi le maire et l’équipe municipale se sont-ils engagés pour corriger et améliorer l'efficacité du réseau d’éclairage public par l’optimisation de la consommation énergétique et la réduction des émissions des gaz à effet de serre. La Ville de Thiès compte ainsi progressivement basculer vers l’éclairage public à LED (diodes électroluminescentes) pour sa performance en économie énergétique.
Acquisition de 1500 lanternes en LED 

Le projet s’inscrit dans la perspective de l’accès universel au service de l’éclairage public avec de nouveaux outils d’application tel que l’usage du LED.

L’objectif du projet dans sa Phase 2 est de rénover le réseau d’éclairage public de la ville par son entretien, sa maintenance, son extension, tout en intégrant les aspects d’économie d’énergie et de durabilité.
Le maire de la Ville de Thiès a acquis des équipements plus économes en énergie. Ils
seront utilisés avec l’installation de 1500 lanternes en LED, contribuant ainsi à réduire la consommation d’énergie de la ville. 
Les travaux de rénovation concernent les postes de transformations électriques dans les zones ciblées (Sampathé derrière les rails, Sampathé poste Albinos, Cité Khadim, Darou Salam, Bakhdad, Cité Senghor, Diamaguene, Hôpital Régional, Cité Lamy 2, Mbour I et 2, Parcelles Assainies Unité I, 2, 3, 4, Fahu 1 et 2, Mbour 3, Route de Dakar 1 et 2, Thiès None Sérère, Thiès None Mbambara, Khelcom Sapco, 10 ème ex-RIAOM, Carrière Escale, Immeuble Pape DIOP, Aiglon (Bayal, niety costumes), Cité Ballabey, Malamine Senghor Moussanté, Nguinth 2, Thiapong Peul, Thiapong Sérère, Médina Fall 2, Medina Fall Extension et Cité ouvrière.

Dans ces différentes zones bénéficiaires, le projet procèdera soit à des poses coffrets, de contacteurs ou de mise en service du réseau.

Réhabilitation et maintenance du réseau
Parallèlement aux aspects de mise en service, de pose de coffrets et de pose contacteurs, le projet s’occupera de la réhabilitation et de la maintenance des services déjà existants notamment le réseau qui dessert les Avenues principales de la ville (réseau EP du programme 4-4-44 et du PRECOL) pour un suivi permanent  par son entretien et sa maintenance.

Sont ainsi concernées les Avenues et Rues Caen, Léopold Sédar Senghor, Jean Collin, Ousmane Ngom, Aynina Fall, Houphouët Boigny, Serigne Saliou Touré, Malick Sy, Serigne Mourtada, Lat Dior, Gnagna Sow, VCN (Voie de Contournement Nord), Rue Docteur Guillet, Ahmadou Bamba, etc.

Le Projet d’éclairage public bénéficie aux trois communes notamment Thiès-Est, Thiès-Ouest et Thiès-Nord. S’agissant de la fonctionnalité et du mode opératoire, les lanternes en LED permettront de réhabiliter et de densifier le réseau dans les quartiers. 
Cette année, l’exécution du projet se fera en régie et sera confiée à la Section Electricité des Services techniques qui en assurera la maintenance et l’entretien.

En définitive, la durée de réalisation de la Phase 2 du projet est de trois (3) mois. Elle s’étendra de novembre 2023 à janvier 2024. 
Cette phase prévoit un budget de cent soixante-quinze (175) millions de francs  Cfa.
La Phase 1, d’un coût de cinquante (50) millions de francs Cfa, a réhabilité plusieurs Avenues et Rues de la Ville.

Impact socio-économique et environnemental
L’éclairage public de haute qualité contribuera à réduire la délinquance et à renforcer la sécurité des personnes, des biens et des services. Les zones mal éclairées sont ciblées en priorité pour garantir la tranquillité et la sécurité publiques. Ces nouveaux éclairages offriront une meilleure visibilité nocturne et réduiront la consommation d’énergie.
Le projet soutient l’économie locale en créant des emplois directs et indirects tout en stimulant le tourisme grâce à une ville plus accueillante, plus attractive, plus sécurisée et esthétique.

Le projet d’éclairage public de la ville de Thiès est une étape importante vers une ville plus moderne et plus sûre. Thiès est en train de devenir un exemple inspirant de gestion intelligente de l’éclairage public, avec des avantages considérables pour ses citoyens et l’environnement.

Thiès, Cité du Rail, est une ville dynamique du Sénégal, célèbre pour sa riche histoire, sa diversité culturelle et son fort potentiel économique. Le projet d’éclairage public démontre l’engagement de la Ville envers l’amélioration de la qualité de vie de ses citoyens et la promotion du développement durable.

Ousseynou Maserigne Guèye