Menu

Thiès: La COJER en appel à la mobilisation pour préserver la stabilité politique et sociale du Sénégal


Rédigé le Mercredi 7 Juin 2023 à 07:14 | Lu 236 fois Rédigé par


En pleine instabilité politique et sociale, la Coordination des Jeunes Républicains (COJER) de Thiès appelle à la mobilisation générale. El Haj Faye, chargé de la communication du COJER départemental, dénonce une intensification des violences politiques, notamment liées au dossier judiciaire contre Ousmane Sonko, et accuse le président du parti Pastef de manipuler l'opinion publique. Faye exhorte les jeunes républicains à se mobiliser pour préserver la stabilité du pays face à ces menaces.


Dans une période marquée par une instabilité politique et sociale sans précédent, LA COJER invite à la mobilisation et au combat politique pour préserver la stabilité du pays.
 
Au milieu des tensions, El Haj Al Mareme Faye, chargé de la communication du Cojer départemental de Thiès , a pris la parole pour exprimer sa préoccupation face à la situation politique actuelle. L'intensification des violences politiques, notamment celles liées au dossier judiciaire contre Ousmane Sonko, a mis le Sénégal en état d'alerte.
 
"Le Sénégal vit une période de troubles politiques qui nécessite l'implication de toute sa jeunesse consciente des enjeux du moment et des perspectives d'une déstabilisation politique et sociale", a déclaré Faye.
 
Il a également accusé le président du parti Pastef d'utiliser des mercenaires étrangers et des influenceurs internationaux pour provoquer des mouvements insurrectionnels. Ces actions, selon lui, ont entraîné des attaques contre les infrastructures nationales, la destruction de commerces et des violences envers les manifestants.
 
En réponse à cette situation alarmante, Faye a appelé à une mobilisation générale des jeunes républicains pour servir de bouclier contre ces tentatives de désordre et de chaos. Il a également souligné l'importance de dénoncer tout comportement suspect ou antirépublicain.
 
"L'État est en train de prendre toutes les dispositions qu'il estime utiles pour garantir la sécurité et la stabilité des concitoyens", a rassuré Faye. Toutefois, il a insisté sur le fait que la liberté d'information et de mouvement ne servira à rien dans un contexte de déliquescence institutionnelle.
 
La perspective d'exploitation des ressources pétrolières et gazières du Sénégal ne fait qu'accroître l'urgence de résoudre la situation. Faye a regretté la destruction des biens publics et privés et a condamné les violences perpétrées sur les femmes lors des manifestations. Il a exhorté à respecter les décisions de justice et à suivre les procédures légales d'appel et de recours.
 
Il a conclu son intervention en félicitant et encourageant l'esprit libre des citoyens qui ont exprimé leurs opinions sans recourir à la violence et en saluant les parents qui ont su maintenir un contrôle protecteur en ces temps troublés.
 
"L'avenir de notre pays est en jeu", a-t-il déclaré. "Vive le Sénégal, vive la République."



Nouveau commentaire :