Menu

Saisie de 108,7 kg de Cocaïne par la Brigade des Douanes de Kalifourou


Rédigé le Samedi 15 Juin 2024 à 10:19 | Lu 105 fois Rédigé par


La Brigade des Douanes de Kalifourou a saisi 108,7 kg de cocaïne pure, marquant une avancée significative dans la lutte contre le trafic de drogue. Cette opération démontre l'efficacité des nouvelles stratégies de surveillance du territoire.


Le jeudi 13 juin 2024, la Brigade commerciale des Douanes de Kalifourou, récemment créée et rattachée à la Subdivision de Kolda, Direction régionale du Sud, a effectué une saisie majeure de 108,7 kg de cocaïne. Cette opération a été menée vers 14 heures et représente une avancée significative dans la lutte contre le trafic de drogue.

L'intervention a commencé par le ciblage d'un véhicule Jeep Grand Cherokee, venant d'un pays voisin et conduit par un ressortissant du Sahel. Une fouille minutieuse du véhicule a révélé une cachette sophistiquée située sous le coffre arrière, dissimulée sous un tapis et un pneu de secours. Cette cachette contenait 95 paquets de cocaïne pure, pesant au total 108,7 kg. La valeur estimée de cette saisie est de 8,7 milliards de francs CFA.

Le Laboratoire national de la Police technique et scientifique a confirmé la pureté de la drogue. En plus de la cocaïne, les douaniers ont découvert des devises étrangères et une somme importante en francs CFA sur le conducteur, qui a été arrêté. Une enquête est en cours pour démanteler le réseau impliqué.

La Brigade commerciale de Kalifourou, opérationnelle depuis mars 2024, s'inscrit dans les nouvelles stratégies de la Direction générale des Douanes pour renforcer la surveillance du territoire et lutter efficacement contre le trafic illicite, notamment de drogues dures.

Cette saisie de 108,7 kg de cocaïne est la plus importante jamais réalisée dans la région douanière du Sud, couvrant les régions de Ziguinchor, Kolda, et Sédhiou. L'Administration des Douanes réaffirme son engagement à sécuriser la chaîne logistique internationale et à protéger le territoire contre tous les types de trafics illicites. Elle appelle également à une collaboration étroite avec la population et les partenaires dans la lutte contre le crime organisé.


 





Nouveau commentaire :