Menu

"Mentalité coloniale": un diplomate russe réagit à l’inquiétude de l’UE face à la création de l’AES


Rédigé le Vendredi 22 Décembre 2023 à 09:14 | Lu 201 fois Rédigé par



"Mentalité coloniale": un diplomate russe réagit à l’inquiétude de l’UE face à la création de l’AES
L’union du Mali, du Niger et du Burkina Faso est défensive, elle n’est pas dirigée contre un autre pays, a rappelé Igor Gromyko, ambassadeur russe au Mali et au Niger lors d’une conférence de presse consacrée au bilan de cette année.
"L’Union européenne dont de nombreux membres sont d’anciens colonisateurs a exprimé son inquiétude. En quoi cela les regarde-t-il quand des États indépendants créent une alliance qui n’est pas dirigée contre quelqu’un? À Bruxelles, les anciens colonisateurs sont préoccupés […]! Cela montre leur mentalité coloniale", a tranché le diplomate.
M.Gromyko a souligné qu’en lançant cette union, les trois membres ont réalisé leur droit souverain.
La Russie, pour sa part n’est pas intervenue dans la décision des pays de créer l’Alliance des États du Sahel, a-t-il indiqué. Si la coalition demande un soutien quelconque de la Russie, la requête sera examinée, a fait savoir l’ambassadeur. Il a ajouté qu’à sa connaissance aucune demande de ce genre n’a été adressée à Moscou.
En outre, le diplomate a signalé dans son discours que la Russie apprécie grandement la volonté des pays du Sud de contribuer au règlement politique et diplomatique de la crise ukrainienne.

La création de l’Alliance des États du Sahel a été actée le 26 septembre dernier lorsque les dirigeants du Mali, du Niger et du Burkina Faso ont signé la charte Liptako-Gourma. Cette union vise à assurer la défense collective aux populations des pays signataires.
Toutefois, le potentiel de cette nouvelle instance va au-delà de la défense et elle pourrait évoluer vers une union économique et financière, a déclaré Ibrahim Traoré, Président burkinabè de la Transition. Sputnik



Nouveau commentaire :