Menu

Manifestation contre le report de l'élection présidentielle: des séries d'affrontements entre manifestants et forces de l'ordre dans plusieurs quartiers de Thiès.


Rédigé le Vendredi 9 Février 2024 à 21:16 | Lu 5910 fois Rédigé par



Manifestation contre le report de l'élection présidentielle: des séries d'affrontements entre manifestants et forces de l'ordre  dans plusieurs quartiers de Thiès.
Ce vendredi, des séries d'affrontements entre manifestants et forces de l'ordre ont été constatés dans plusieurs quartiers de la capitale du rail. D'abord, l'opposition s'est réunie à la promenade des Thièssois pour manifester sa colère suite au report de l'élection présidentielle. Mais, ce sont des tirs de gaz lacrymogènes qui ont dispersé la foule. Quelques minutes plus tard, des groupes de jeunes ont commencé à bloquer la route et à brûler des pneus dans certains quartiers comme Cité Lamy, Hercent, Takhikao, Medina Fall, Mbour1... Le leader de Yen a marre saliou Ndiaye a été arrêté et conduit au commissariat du premier arrondissement quelques minutes avant même le début des manifestations. Au marché central de Thiès, des jeunes ont bloqué les routes quelques minutes avant l'arrivée des forces de l'ordre qui ont dispersé à coups de gaz lacrymogène des centaines de personnes venues manifester contre le report sine die de l'élection présidentielle prévue à la fin du mois. Dans les autres quartiers, les policiers, déployés en grand nombre, ont déclenché un tir nourri de gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants. Puis ils se sont enfoncés à pied ou en pick-up dans les quartiers adjacents, à la poursuite des manifestants en fuite. Ils ont alors essuyé de nombreux jets de pierre. Des jeunes scandant "Macky Sall dictateur !" ont entrepris de dresser des barrages avec des moyens de fortune.



Nouveau commentaire :