Menu

Les prix alimentaires mondiaux ont atteint leur plus bas niveau depuis deux ans en mai (FAO)


Rédigé le Vendredi 2 Juin 2023 à 12:15 | Lu 148 fois Rédigé par



Les prix alimentaires mondiaux ont atteint leur plus bas niveau depuis deux ans en mai (FAO)

Dans le monde, les céréales, les produits laitiers, le sucre, la viande et les huiles végétales sont les denrées alimentaires les plus consommés. De fait, l’évolution de leurs prix est scrutée aussi bien par les gouvernements que par les organisations internationales.  

L’indice FAO qui suit la dynamique des prix des denrées alimentaires les plus échangées au monde a atteint son plus faible niveau depuis avril 2021. Selon l’organisme onusien, cet indice s’est en effet établi à 124,3 points et est inférieur de 22 % au seuil historique atteint en mars 2022, dans la foulée de l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Cette décrue a été principalement le résultat d’une accalmie au niveau des prix des céréales et des huiles végétales. Sur la période, l’indice des graminées a reculé de 4,8 % avec des chutes de 3,5 % et 10 % respectivement pour le blé et le maïs en raison des bonnes perspectives de production et des réserves abondantes.

De leur côté, les prix des huiles végétales se sont contractés de 8,7 % entrainés par une récolte de soja attendue à un niveau record au Brésil ainsi que par la hausse de l’offre en huile de palme et la disponibilité importante de colza et de tournesol. « L’indice FAO des prix du sucre, en revanche, progresse de 5,5 % en mai et enregistre sa quatrième hausse mensuelle consécutive. Il s’établit largement au-dessus de son niveau d’il y a un an (+31 %) », souligne la FAO.

Globalement, la baisse des prix alimentaires mondiaux en mai intervient dans un contexte où de nombreux observateurs s’inquiètent de l’impact sur les prochaines récoltes du phénomène climatique El Niño qui devrait intervenir durant ce second semestre et se prolonger jusqu’en 2024 selon les prévisions de l’Organisation météorologique mondiale (OMM).  Pour rappel, la production mondiale de céréales devrait atteindre 2,813 milliards de tonnes en 2023 selon la FA O. Ecofin

 



Nouveau commentaire :