Menu

Les échanges entre les BRICS ont bondi de 56% entre 2017 et 2022


Rédigé le Samedi 4 Novembre 2023 à 09:45 | Lu 108 fois Rédigé par



Les échanges entre les BRICS ont bondi de 56% entre 2017 et 2022
Au fur et à mesure que la demande commerciale entre les pays des BRICS augmente, les paiements en monnaies locales et non en dollars américains progressent eux aussi. Cette évolution met en péril les perspectives de la monnaie américaine.
Les échanges entre les cinq pays des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) ont bondi de 56% entre 2017 et 2022, totalisant environ 422 milliards de dollars, rapporte le média financier Watcher Guru.
L’essor des échanges commerciaux au cours de ces cinq dernières années n’a rien d’extraordinaire, dans la mesure où les affaires se déroulent comme d’habitude pour n’importe quel pays. Cependant, les choses changent en 2023, alors que les BRICS cherchent à mettre fin à leur dépendance au dollar américain.
Alors que la demande commerciale entre les pays des BRICS augmente, les chances que le groupe paie en monnaies locales  et non en dollars américains sont élevées.
"Cette évolution met en péril les perspectives du dollar américain, dans la mesure où les BRICS pourraient initier tous leurs échanges commerciaux en monnaies locales. Des transactions transfrontalières dans leurs monnaies locales respectives, d'une valeur de 400 milliards de dollars, pourraient accroître la pression sur l'économie américaine", prévient le média.
Watcher Guru estime que cette tendance pourrait étouffer le dollar américain  et réduire la dynamique de l’offre et de la demande de devises sur les marchés internationaux.
De plus, la diminution de la demande de dollars américains pourrait entraîner un déficit de l’économie américaine, faire monter les prix en flèche aux États-Unis et accroître le risque d’une hyperinflation."
"Le dollar américain reste à la croisée des chemins alors que les BRICS cherchent à prendre le volant de l’économie mondiale. Si les BRICS annoncent l’utilisation des monnaies locales pour les transactions en 2024, la domination du dollar américain diminuera progressivement", signale le média en résumé.
Au total, 10 secteurs financiers aux États-Unis seront touchés si les BRICS utilisent les monnaies locales et non le dollar américain. Les secteurs comprennent, entre autres, la banque, le commerce, le forex et le tourisme.

Le secteur bancaire pourrait subir le premier coup qui pourrait éventuellement se répercuter sur les marchés.
Une fois que les marchés financiers seront touchés, l’effet domino pourrait se propager à tous les secteurs, conduisant à une catastrophe financière. Sputnik



Nouveau commentaire :