Menu

Le prix de l’or bat son record de 2020 et établit un nouveau pic historique à plus de 2 100 dollars l’once


Rédigé le Lundi 4 Décembre 2023 à 12:23 | Lu 103 fois Rédigé par



Le prix de l’or bat son record de 2020 et établit un nouveau pic historique à plus de 2 100 dollars l’once

La guerre qui a débuté le 7 octobre entre Israël et le Hamas a accru les tensions géopolitiques, renforçant l’attrait de l’or comme valeur refuge. Cette situation a entrainé une hausse des prix du métal jaune, susceptible d’accroitre les revenus attendus par des pays producteurs africains en 2023.

L’or au comptant s’est échangé à un sommet historique de 2 135 dollars l’once lundi 4 décembre, surpassant ainsi un précédent record de 2075 dollars l’once établi en août 2020. Alors que la crise liée à la pandémie de Covid-19 a joué un rôle central il y a plus de trois ans, ce sont les incertitudes liées à la situation géopolitique mondiale combinées aux prévisions de baisses des taux d’intérêt en 2024 qui ont conduit à ce nouveau pic.

L’attaque d’Israël par le Hamas palestinien le 7 octobre dernier, et la riposte de l’État hébreu en cours depuis lors, ont ravivé des tensions géopolitiques au Moyen-Orient. Cette situation a entrainé une hausse des prix, de près de 16 % depuis octobre, soutenue ensuite par un assouplissement de la politique de lutte contre l’inflation menée ces dernières années par la Réserve fédérale.

En augmentant les taux d’intérêt pour tenter de contenir la hausse des prix, la Fed a rendu les bons du Trésor plus attractifs pour les investisseurs. Les rendements offerts par ces bons ont en effet augmenté, alors que l’or n’offre aucun rendement. Une baisse des taux d’intérêt et donc des rendements augmentera l’attrait pour le métal jaune et son rôle de valeur refuge pendant les périodes d’incertitudes.

Pour rappel, les cours élevés de l’or sont une bonne nouvelle pour les pays producteurs du métal jaune, particulièrement en Afrique où plusieurs pays tirent une partie de leurs recettes publiques de ce secteur. C’est le cas du Mali, du Burkina Faso ou encore du Ghana, premier producteur africain d’or. Ecofin




Nouveau commentaire :