Menu

Le Ministre de l'Élevage, Amadou BA, rassure : "Les moutons sont là, pas de panique pour la Tabaski"


Rédigé le Dimanche 18 Juin 2023 à 07:59 | Lu 219 fois Rédigé par


À quelques jours de la Tabaski, le Ministre de l'Élevage, Amadou Ba, a effectué une visite rassurante dans les foirails de vente de moutons de la région de Thiès. Avec un excédent de 20 000 moutons à l'échelle nationale, le Ministre a salué les efforts des éleveurs et du gouvernement, tout en annonçant des mesures de sécurité renforcées et des subventions supplémentaires pour les éleveurs. "Les moutons sont là, pas de panique pour la Tabaski", a-t-il insisté, apportant ainsi une note d'optimisme à l'approche de cette fête musulmane majeure au Sénégal.


À quelques jours de la Tabaski, fête musulmane majeure au Sénégal, le Ministre de l'Élevage, Amadou Ba, a effectué une visite dans les foirails de vente de moutons de la région de Thiès aux Darals de Séwékhaye (Ngoudiane), Touba Toul, proche de Dakar. L'objectif de cette visite était de rassurer les Sénégalais sur la disponibilité des moutons pour la célébration de la fête.
 
"Je voudrais vous remercier et me réjouir de cette visite. J'ai visité la région de Thiès, très proche de Dakar, qui est aussi une région qui consomme beaucoup de moutons de Tabaski", a déclaré le Ministre Ba. Il a également noté la disponibilité de moutons, avec un excédent de près de 20 000 moutons à l'échelle nationale, selon les statistiques fournies par les services compétents de son ministère.
 
Le Ministre a salué les efforts du gouvernement et a remercié les acteurs de l'élevage, bien organisés et engagés, ainsi que les autorités locales pour leur accueil et leur soutien lors de sa visite. "Je dois noter la disponibilité de moutons aujourd'hui. Les moutons continuent d'arriver, c'est une visite qui permet aussi de voir les efforts du gouvernement", a-t-il souligné.
 
Il a également fait remarquer que les éleveurs sénégalais et étrangers bénéficient d'une répartition équitable des moutons, sans discrimination. "Le choix du gouvernement, le choix du président de la République, c'est que le mouton ne coûte pas cher", a-t-il déclaré, ajoutant que les prix actuels permettent à tous les Sénégalais qui le désirent de célébrer la Tabaski de manière tout à fait normale.
 
Le Ministre a également abordé la question de la sécurité, soulignant que des dispositions additionnelles sont prises pour assurer la sécurité des personnes et des biens, en particulier dans les points de vente. "C'est une période où il y a beaucoup de risques parce qu'effectivement l'argent circule beaucoup. C'est ça peut quand même attirer disons de certaines personnes mal intentionnées à venir quand même essayer de perturber", a-t-il expliqué.
 
En ce qui concerne la politique d'autosuffisance du gouvernement, le Ministre Ba a souligné que celle-ci commence à porter ses fruits, avec une diminution des importations de moutons. Toutefois, il a reconnu que le marché sénégalais reste attractif pour les éleveurs des pays voisins, notamment du Mali, du Burkina, du Niger et de la Mauritanie.
 
En conclusion, le Ministre de l'Élevage a tenu à rassurer les Sénégalais sur la disponibilité des moutons pour la Tabaski. "Les moutons sont là, pas de panique pour la Tabaski", a-t-il insisté, ajoutant que la sécurité est assurée à 100%. "Il y a pas de poudre, les moutons sont présentsau niveau du Sénégal", a-t-il déclaré.
 
La visite du Ministre Ba dans les foirails de vente de moutons a également été l'occasion de constater la disponibilité des aliments de bétail, subventionnés à 50% par le gouvernement. "J'ai vu aussi la disponibilité des aliments de bétail pour la constater ici à CBK, c'est 110 tonnes qui sont disponibles", a-t-il précisé.
 
Le Ministre a également salué l'engagement des éleveurs dans l'organisation de la vente des moutons. "Je salue quoi que ce sont les éleveurs qui organisent tout ça", a-t-il déclaré, ajoutant que les éleveurs travaillent sur une répartition équitable des moutons au niveau de l'ensemble des localités du Sénégal.
 
Enfin, le Ministre Ba a annoncé que le gouvernement a déjà décaissé 300 millions de francs CFA pour soutenir les éleveurs et qu'il prévoit de rajouter 200 à 300 millions de francs CFA supplémentaires. "Nous avons engagé la procédure de mobilisation de ces ressources", a-t-il affirmé.
 
En somme, la visite du Ministre de l'Élevage dans les foirails de vente de moutons a permis de rassurer les Sénégalais sur la disponibilité des moutons pour la Tabaski, de saluer les efforts des éleveurs et du gouvernement, et d'annoncer des mesures pour soutenir les éleveurs et assurer la sécurité des personnes et des biens.



Nouveau commentaire :