Menu

Le Congrès US appelle à se préparer à une guerre contre Moscou et Pékin, Poutine réagit


Rédigé le Mardi 17 Octobre 2023 à 11:23 | Lu 98 fois Rédigé par



Le Congrès US appelle à se préparer à une guerre contre Moscou et Pékin, Poutine réagit
Le Président russe a qualifié d’absurdes les recommandations d’une commission du Congrès des États-Unis de se préparer à une guerre simultanée contre deux puissances nucléaires: la Russie et la Chine.
Les recommandations du Congrès américain de se préparer à une guerre simultanée contre la Russie et la Chine, qui sont des puissances nucléaires tout comme les États-Unis, ne peuvent être qualifiées de pensées saines, a déclaré Vladimir Poutine au journaliste russe Pavel Zaroubine. "Je ne pense pas qu'une personne saine d'esprit puisse ou doive penser à une telle chose. Mais si c'est le cas, cela ne fait que nous rendre plus méfiants. Et encore plus d'entrer en guerre contre la Russie et la Chine en même temps. C'est absurde, bien sûr. Je ne pense pas que ce soit sérieux. À mon avis, ils ne font que se faire peur", a-t-il indiqué.
Le chef du Kremlin a fait remarquer qu'il ne pensait pas qu'il s'agisse de "pensées saines" qui "viennent à l'esprit de personnes saines". "Nous nous préparons tous à la guerre, car nous suivons un principe ancien bien connu: ‘Si tu veux la paix, prépare la guerre’. Mais nous partons du fait que nous voulons la paix. Or s'ils veulent faire la guerre à la Russie, c'est un autre type de guerre, ce n'est pas une opération militaire spéciale. Regardez le Moyen-Orient, s'agit-il d'une opération militaire spéciale? Comment peut-on comparer? Mais si nous parlons d'une guerre entre grandes puissances nucléaires, c'est une autre histoire", a-t-il conclu.
Selon le rapport publié  précédemment par la Commission sur la posture stratégique du Congrès, les forces nucléaires américaines sont mal préparées à un conflit potentiel avec la Russie et la Chine, et des changements quantitatifs et structurels s'imposent. Les auteurs de l'étude estiment qu'un conflit nucléaire avec la Russie et la Chine est de plus en plus probable. Ils exhortent leur gouvernement à prendre d’urgence des décisions concernant les forces de dissuasion nucléaire pour pouvoir relever les potentiels "défis existentiels" pendant la période 2027-2035.
C'est pourquoi les États-Unis devraient augmenter leur nombre d'ogives nucléaires déployées à l’étranger, la production de bombardiers, de missiles de croisière aéroportés, de sous-marins à missiles balistiques, de forces nucléaires non stratégiques et de capacité de production d'ogives. Les membres de la Commission demandent également aux États-Unis de déployer plusieurs ogives sur des missiles balistiques intercontinentaux terrestres (ICBM) et envisagent d'ajouter des ICBM routiers à leur arsenal. Sputnik



Nouveau commentaire :