Menu

La CEDEAO perdra au moins 45 milliards de FCFA/an avec le retrait de l’AES


Rédigé le Lundi 5 Février 2024 à 12:47 | Lu 532 fois Rédigé par



La CEDEAO perdra au moins 45 milliards de FCFA/an avec le retrait de l’AES
Le ministre burkinabè en charge de l’Économie et des finances, Aboubakar Nacanabo, a estimé que la CEDEAO allait perdre au moins 45 milliards de FCFA par an avec le départ groupé du Burkina Faso, du Mali et du Niger, selon l'agence d'information AIB.
La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) va perdre annuellement au moins 45 milliards de FCFA de prélèvements communautaires, avec le départ groupé du Burkina Faso, du Mali et du Niger, a estimé ce dimanche 4 février Aboubakar Nacanabo, ministre burkinabè en charge de l’Économie et des finances, dans une interview accordée à l'agence de presse AIB.
Selon le ministre, l’organisation sous-régionale va également perdre "les effets de synergies".
"La CEDEAO va aussi être impactée parce que passer de 15 à 12 pays, ça fait forcément un manque à gagner", a ajouté le ministre.
En rappel, le Burkina Faso, le Mali et le Niger se sont retirés de la CEDEAO  le 28 janvier dernier, pour protester contre l’inféodation de l’organisation à des puissances étrangères, ses sanctions injustes et son éloignement de ses idéaux de départ. Sputnik



Nouveau commentaire :