Menu

L’incendie d’un immeuble à Johannesburg, en Afrique du Sud, tue une soixantaine de personnes


Rédigé le Jeudi 31 Août 2023 à 11:28 | Lu 165 fois Rédigé par


Au moins d'une soixante de personnes sont mortes lorsqu’un incendie nocturne a ravagé un immeuble délabré de cinq étages, qui était utilisé par des sans-abri, à Johannesburg, ont indiqué les services d’urgence jeudi.


L’incendie d’un immeuble à Johannesburg, en Afrique du Sud, tue une soixantaine de  personnes

Certaines des personnes vivant dans l’immeuble de la plus grande ville d’Afrique du Sud se sont jetées par les fenêtres pour échapper au feu et pourraient être mortes à cause de cela, a déclaré un responsable du gouvernement local. Sept des victimes étaient des enfants, le plus jeune étant âgé d’un an, selon un porte-parole des services d’urgence.

Selon Robert Mulaudzi, porte-parole des services d’urgence de Johannesburg, 43 autres personnes ont été blessées dans l’incendie, qui s’est déclaré vers 1 heure du matin au cœur du quartier central des affaires de Johannesburg.

 

Les bâtiments abandonnés et délabrés sont fréquents dans cette zone et sont souvent occupés par des personnes cherchant désespérément à se loger. Les autorités municipales parlent de «bâtiments détournés».

M. Mulaudzi a déclaré que le nombre de morts risquait de s’alourdir et que d’autres corps étaient probablement coincés à l’intérieur du bâtiment. Il a fallu trois heures pour maîtriser l’incendie, et les pompiers n’avaient parcouru que trois des cinq étages de l’immeuble en milieu de matinée.

«En 20 ans de service, je n’ai jamais été confronté à une telle situation», a affirmé M. Mulaudzi.

L’intérieur du bâtiment était en fait «un campement informel» où des cabanes et d’autres structures avaient été érigées et où les gens étaient entassés dans des pièces, a-t-il expliqué. Il y avait des «obstacles» partout qui auraient rendu très difficile la fuite des résidents et qui ont gêné les équipes de secours essayant de travailler sur le site, selon M. Mulaudzi. 
Avec noovo info




Nouveau commentaire :