Menu

L’Inde autorise l’envoi de 650 000 tonnes de riz brisé vers le Mali, le Sénégal et la Gambie


Rédigé le Mardi 5 Décembre 2023 à 10:55 | Lu 157 fois Rédigé par



L’Inde autorise l’envoi de 650 000 tonnes de riz brisé vers le Mali, le Sénégal et la Gambie

L’Inde pèse pour 40 % du commerce mondial du riz avec une liste de débouchés qui comprend plus de 150 pays. Le pays applique des restrictions depuis septembre 2022 sur plusieurs catégories de la céréale demandées sur le marché international.  En Inde, le gouvernement a indiqué le 30 novembre dernier, avoir accordé des permis d’exportation de 650 000 tonnes de riz brisé vers trois pays africains. Dans les détails, le Sénégal obtiendra 500 000 tonnes de la céréale tandis que le Mali et la Gambie recevront respectivement des cargaisons de 100 000 tonnes et de 50 000 tonnes.

Ces volumes devraient être livrés dans les 6 prochains mois par le biais de la National Cooperative Exports Limited. Cette démarche des autorités indiennes envers ces trois pays africains est la dernière dérogation en date en faveur du continent après l’annonce en octobre dernier d’une dérogation pour l’exportation de riz blanc non-basmati vers la Guinée, la Côte d’Ivoire, les Seychelles, le Cameroun. Il faut rappeler que le pays asiatique interdit actuellement les exportations de riz brisé et de riz blanc non-basmati. En outre, une taxe de 20 % frappe les expéditions de riz étuvé et un prix plancher de 950 $ s’applique à chaque tonne de riz basmati vendue à l’étranger.

Selon la Rice Exporters Association (TREA), ces restrictions en vigueur depuis déjà un an pourraient rester encore en vigueur jusqu’aux prochaines élections législatives qui se dérouleront entre avril et mai prochain. Ces perspectives devraient encore entretenir la hausse des prix mondiaux de la céréale et nourrir les inquiétudes dans plusieurs régions du monde qui dépendent la céréale indienne dont l’Afrique. Selon les données de la plateforme TradeMap compilées par l’Agence Ecofin, la région a dépensé en 2022, 3,9 milliards $ dans l’importation de 11 millions de tonnes de riz blanchi en provenance du pays asiatique. Ce volume représente près de 70 % des achats totaux du continent qui dépassent annuellement les 16 millions de tonnes et 27 % de sa consommation (40 millions de tonnes). Ecofin




Nouveau commentaire :