Menu

Intégralité discours du maire Babacar Diop sur l'affaire Mbour4 après la visite du président Bassirou Diomaye Faye


Rédigé le Mardi 7 Mai 2024 à 20:53 | Lu 149 fois Rédigé par


Quelques jours après la visite du président Bassirou Diomaye Faye à Mbour4 pour une visite des lieux, le maire Babacar Diop à fait face à presse ce mardi pour revenir sur certains points essentiels.
Ayant reçu un lot de 120 terrains, Babacar Diop explique comment il a redistribué ces parcelles et qui sont les bénéficiaires.

Juste avant même d'être president de la République, le maire de Thiès révèle avoir rencontré Bassirou Diomaye Faye qui était à l'époque prisonnier politique.

Voici l'intégralité du discours de Babacar Diop


Chers concitoyens; Mesdames; Messieurs; Mmes/Ms les journalistes Je vous remercie d'avoir répondu présent à cette conférence de presse. Comme vous le savez, l'actualité nationale est dominée par les affaires foncières. Aujourd'hui, nous allons évoquer le dossier de Mbour 4 qui nous interpelle en ma qualité de Maire de la ville de Thiès. Permettez-moi tout d’abord, au nom des Thiessoises et des Thiessois et en mon nom propre, de renouveler mes sincères remerciements au Président de la République, Bassirou Diomaye Diakhar Faye, pour sa visite dans notre ville, le mercredi 1er mai 2024. Il vient de respecter un engagement qu’il avait pris, devant moi, alors qu’il était encore dans les liens de la détention. En effet, après deux échanges téléphoniques, il m’avait demandé de venir le rencontrer à la prison du Cap Manuel à Dakar. Lors de notre entrevue, nous avions longuement échangé sur la situation foncière de Mbour 4. Je lui avais fait part des actes de gestion nébuleuse du dossier de Mbour 4 et de la Nouvelle Ville de Thiès. Et depuis la visite du Président à Mbour 4, des décisions salutaires ont été prises au sujet du foncier national, avec un large écho dans l'opinion publique. Je me présente devant vous aujourd'hui, par devoir de responsabilité, car : « La responsabilité est la première dette du pouvoir ». Aucun gouvernant, dans une démocratie, ne saurait se voir confier le pouvoir sans être de facto tenu pleinement responsable devant celui qui le lui a confié. Le mandat politique n’est pas aveugle : si le peuple le confie aux gouvernants pour l’exercer en son nom, ces derniers sont tenus de lui rendre compte de leurs actions, afin de savoir si le pouvoir exercé est conforme au mandat confié. De quoi Mbour 4 est-il le scandale? Pour bien poser et présenter le problème, il faut faire un peu de genèse. En vérité, nous avons hérité du dossier de Mbour 4 de la précédente équipe municipale. Ainsi, nous avons constaté dès notre prise de fonction, une volonté du régime de Macky Sall de nous écarter (en tant que maires) du pilotage et de la gestion de cet important dossier. Toute chose qui a motivé et justifié ma visite sur le site, le 29 juillet 2023, où je dénonçais publiquement le scandale et la corruption dans la gestion de Mbour 4. Je dois rappeler que 120 parcelles ont été attribuées au Conseil de Ville de Thiès et nous les avons affectées aux conseillers municipaux et agents de la Mairie, à des organisations sociales et religieuses et à certains citoyens qui avaient introduit des demandes. À ce stade, je voudrais faire remarquer que je ne suis attributaire d'aucune parcelle à Mbour 4, ni ailleurs à Thiès. Aucune! Pourtant, plusieurs offres et des propositions dans ce sens m'ont été faites, et elles ont toutes reçu des fins de non-recevoir. Mon éducation, mes principes et ma conception du service de l'État m'interdisent toute velléité sur nos biens publics, qui sont sacrés pour moi. Nécessité impérieuse de mettre fin aux spoliations Chers journalistes ; Le scandale foncier de Mbour 4 et tous les autres que nous avons vécus dans ce pays, sont symptomatiques d'une République de copains et d'une gestion de l'État par copinage. L'intérêt général, le principe d'ordre sur lequel l'État a construit sa légitimité, suggère que les gouvernants et les fonctionnaires se mettent exclusivement à son service. Il demeure impératif, pour nous tous, de réhabiliter l'intérêt général au Sénégal. Voilà pourquoi, il n'a jamais été question pour moi, chef de parti, de négocier des postes en contrepartie de mon soutien au candidat Bassirou Diomaye Faye. Il n’a été que de Thiès, Thiès et Thiès. Il n’a été question que du Sénégal, le Sénégal et le Sénégal. Il en sera ainsi toujours, toujours et toujours. L'intérêt général a guidé mon choix et continuera de le guider pour l’objectif ultime de satisfaire le bien-être des Sénégalais. Car un homme politique est un serviteur public. Ma profession de foi En ma qualité de Maire de la ville, dépositaire de la confiance des Thiessois, je ne pouvais tolérer que nos concitoyens soient lésés, que leur propriété soit aliénée. Maire de Thiès, il est de mon devoir de soutenir les efforts du Président Bassirou Diomaye Faye, de contribuer à la mise en œuvre des directives présidentielles, de lutter contre l'injustice sociale sous toutes ses formes, de défendre les droits des Thiessois, de réclamer la justice et de faire la lumière sur ce scandale foncier de grande envergure. Thiessoises et Thiessois ! Vous pouvez compter sur votre Maire. Je vous remercie de votre aimable attention. Dr. Babacar Diop, Maire de la Ville de Thiès Thiès, le 7 mai 2024



Nouveau commentaire :