Menu

Insolite á Mbour : Un enseignant accuse une prostituée d’avoir volé son salaire pendant leurs ébats sexuels


Rédigé le Mercredi 7 Juin 2023 à 14:49 | Lu 55 fois | 0 commentaire(s)


L’enseignant domicilié à Saly Portudal (sur la Petite côte), A. Diédhiou, a déclaré avoir perdu tout son salaire après avoir recouru les services d’une prostituée. Selon ses dires, la mise en cause lui aurait volé son argent pendant leurs rapports sexuels. L’affaire a été portée devant le Tribunal de grande instance de Mbour, où l’enseignant a manifesté sa colère face à la situation.


Insolite á Mbour : Un enseignant accuse une prostituée d’avoir volé son salaire pendant leurs ébats sexuels
Au début de cette insolite affaire, Diédhiou semblait satisfait des échanges sexuels avec la prostituée, A. Diop, dès leur première nuit ensemble. Cependant, les choses ont rapidement pris une mauvaise tournure, renseigne L’Observateur. Le vendredi 2 juin 2023, après avoir reçu son salaire, A. Diédhiou s’est rendu dans un bar à la recherche d’une prostituée. Il a rencontré A. Diop, et après négociation, ils ont convenu de se rendre chez l’enseignant pour avoir des rapports sexuels moyennant la somme de 10 000 FCFA. Pendant leur rencontre intime, Diédhiou a demandé à Diop d’adopter une position différente, pour laquelle elle a exigé un supplément de 5000 FCFA. Dans la précipitation, Diédhiou a ouvert son sac, contenant tout son salaire, et a remis la somme demandée à la prostituée. Cependant, lors de leur deuxième rencontre, les choses ont pris une tournure différente. Après le départ de la prostituée, Diédhiou s’est empressé de la retrouver au bar pour réclamer son salaire, affirmant qu’il avait été subtilisé par la dame de manière frauduleuse. La mise en cause a catégoriquement nié avoir volé son argent, ce qui a conduit à une altercation violente où A. Diop a asséné un coup de poing au visage de Diédhiou. Suite à cet incident, l’enseignant a porté plainte contre la prostituée au commissariat urbain de Saly Portudal. Devant le Tribunal de grande instance de Mbour, Diop qui a reconnu être une prostituée clandestine, a nié toutes les accusations portées contre elle par Diédhiou. L’enseignant a justifié ses accusations en expliquant que seule la prostituée savait qu’il gardait de l’argent dans son sac, car il lui avait montré un billet de 5 000 FCFA. Il a également déclaré que Diop avait pris la clé de sa chambre au bar avant de se rendre chez lui. Mais, ces déclarations ont été rejetées par la dame A. Diop. Au terme des débats d’audience, le juge a débouté la demande de remboursement du salaire de Diédhiou et a relaxé la mise en cause en raison de doutes quant aux accusations portées contre elle. Toutefois, elle a été condamnée à une peine de (3) mois assortie du sursis pour « défaut de carnet sanitaire ». Avec kewoulo



Nouveau commentaire :