Menu

Gabon : les membres du gouvernement invités à déclarer leurs biens


Rédigé le Samedi 25 Novembre 2023 à 18:09 | Lu 170 fois Rédigé par



Gabon : les membres du gouvernement invités à déclarer leurs biens
C’est ce qui ressort d’une audience entre le président Oligui Nguema et président de la Commission de lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite (CNLCEI), Nestor Mbou jeudi 23 novembre 2023.   La rencontre a permis à  la délégation du CNLCEI d’évoquer avec le chef de l’Etat, les questions relatives au fonctionnement dudit organe depuis sa création. En effet, CNLCEI a pour missions, la prévention, la détection, la constatation des faits de corruption, d’enrichissement illicite et des infractions assimilées ou connexes, selon l’article 5 nouveau de la loi n° 041/2020 du 22 mars 2021.Au cours de cette rencontre avec le chef de l’Etat, la CNLCEI a remis au  chef de l’Etat un lot de formulaires de déclaration de biens estampillés ‘’Spécial Transition’’, conformément à l’article 39 de la Charte de la Transition. Qui stipule que : « après la cérémonie d’investiture et dans un délai de quarante-huit (48) heures, le Président de la Cour Constitutionnelle reçoit publiquement la déclaration écrite des biens du Président et du Vice-président de la Transition. Cette déclaration fait l’objet d’une mise à jour annuelle… Cette obligation de déclaration des biens s’applique également à tous les membres des organes de la Transition institués par la présente Charte, à l’entrée et à la fin de leurs fonctions ». « Dans un délai maximum d’un (1) mois avant la fin de la transition, il reçoit une seconde déclaration écrite des biens. Celle-ci est publiée au Journal officiel accompagnée des justificatifs éventuels en cas d’augmentation du patrimoine », précise le texte. Faisant de la lutte contre la corruption un axe majeur de son magistère, le président de la Transition a instruit l’organe de régulation d’œuvrer à la poursuite du dépositaire de l’autorité de l’Etat. Et exige à tous les responsables d’État : la transparence compte. « Ne pas se conformer n’est pas une option, nous agirons avec toute la rigueur nécessaire pour garantir l’intégrité et la responsabilité , a –t-il informé sur sa page Facebook Journal du Gabon
 
 
 



Nouveau commentaire :