Menu

Du Sénégal au Kenya, la Corée du Sud lance le mégaprojet de « ceinture du riz »


Rédigé le Mercredi 12 Juillet 2023 à 11:39 | Lu 106 fois Rédigé par


Séoul et huit pays africains signent un partenariat dans la production de riz avec le double objectif de réduire les importations et de devenir autosuffisant.


La crise alimentaire mondiale et l' inflation causées par la guerre en Ukraine et la hausse des cours des céréales et de l'énergie ont rendu d'une actualité pressante la recherche de l'autosuffisance alimentaire en Afrique. Dans ce contexte, plusieurs pays africains se sont tournés vers des États expérimentés dans le domaine de la production agricole, comme la Corée du Sud.
 

La Corée du Sud compte partager son savoir-faire

Ce lundi 10 juillet, après plusieurs mois d'échanges et de visites de terrain, Séoul et huit pays africains ( le Sénégal, la Gambie, la Guinée, le Ghana, le Cameroun, l'Ouganda, le Kenya et la Guinée-Bissau) lancent l'initiative « Korean Rice Belt ». Ce projet, qui entre dans le cadre de l'aide publique au développement sud-coréenne, prévoit de se concentrer sur le riz, l'un des aliments de base en Afrique. La Corée du Sud a été en mesure de produire suffisamment de riz pour répondre à plus de 90 % de la demande locale, bien qu'elle dépende encore fortement de certaines autres importations alimentaires. Le but est de fournir des variétés de riz de qualité à haut rendement, des machines agricoles, et de partager le savoir-faire agricole. Objectif : aider à stimuler la production de riz et à réduire la dépendance aux importations alors que des inquiétudes persistent concernant la sécurité alimentaire sur le continent.

Le Point Afrique




Nouveau commentaire :