Menu

Déclaration de Macky Sall sur l'Affaire Ngagne Demba Touré : Aucun privilège face à la loi


Rédigé le Vendredi 23 Février 2024 à 10:30 | Lu 91 fois Rédigé par


Macky Sall dans une déclaration franche, souligne l'importance de l'application de la loi pour tous, y compris pour les greffiers, dans l'affaire Ngagne Demba Touré. Découvrez les déclarations du président sénégalais sur cette affaire sensible et sa position sur les allégations de torture dans le pays.


 L'arrestation de Ngagne Demba Touré, greffier et ancien membre de l'ex-Pastef, à son retour d'exil, a suscité des remous dans le système judiciaire, avec une réaction mitigée de ses collègues.

Interrogé par Mouhamadou Diallo de Seneweb lors d'une interview le jeudi 22 février, le président Sall a rappelé que personne n'est au-dessus de la loi. Il a affirmé : "Les greffiers ne sont pas au-dessus de la loi."

Toutefois, dans un effort visant à apaiser la tension sociopolitique, le chef de l'État n'a pas exclu la possibilité que Ngagne Demba Touré puisse bénéficier d'une mesure de libération. Il a déclaré : "Je ne connais pas exactement son cas. Mais s'il peut bénéficier d'une liberté provisoire ou d'une autre mesure, on va analyser son dossier et arriver à des solutions."

Quant aux allégations de torture avancées par certains anciens détenus politiques récemment libérés, Macky Sall a déclaré : "Il n'y a pas de cas de torture au Sénégal. Cela m'étonnerait. Nos forces de défense et de sécurité ainsi que nos gardes pénitentiaires ont été bien formés."
 



Nouveau commentaire :