Menu

Décès du conducteur de Jakarta à l'hôpital régional de Thiès: Le directeur annonce une plainte suite aux saccages de ce mercredi...


Rédigé le Jeudi 13 Juillet 2023 à 14:07 | Lu 264 fois Rédigé par


Le Dr Alioune Faye, directeur de l'hôpital régional Ahmed Sakhir Ndjeguene, annonce une plainte suite aux saccages et agressions perpétrés par des conducteurs de motos Jakarta, en réaction au décès d'un de leurs collègues. Alors que la famille du défunt reste silencieuse, l'hôpital s'efforce de clarifier les circonstances et dément toute accusation de négligence


Suite aux saccages survenus à l'hôpital régional de Thiès et à l'attaque d'un membre du personnel de santé par des conducteurs de motos Jakarta, exprimant leur colère après le décès du jeune conducteur de Jakarta de 23 ans, Babacar Diaw, survenu mercredi dernier, le Dr Alioune Faye, directeur de l'hôpital régional Ahmed Sakhir Ndjeguene, et son équipe ont organisé une conférence de presse pour démentir les accusations de négligence.
 
Après avoir exprimé ses regrets pour l'incident, Dr Faye a déclaré : "C'est une situation que personne ne souhaite, mais qui est survenue. Notre mission principale est de soigner, pas de tuer. Notre souhait est de voir tout patient qui entre dans l'hôpital sortir guéri. Pour un décès que nous enregistrons, nous soignons dix mille patients. J'ajoute que nous avons reçu à plusieurs reprises le parent du défunt, avec qui nous avons échangé sur la prise en charge de son fils. Nous présentons nos sincères condoléances. En cas de malentendus dans de telles situations, il est important que des explications soient fournies, tout en respectant le secret médical."
 
Revenant sur les événements, le directeur a informé que "le défunt avait été victime d'un accident sur la voie publique le 9 juillet dernier, et nous avons reçu un patient 'polytraumatisé' vers trois heures du matin. Les membres du personnel de santé ont fait tout ce qu'ils pouvaient pour lui redonner la santé." "Nous déplorons les incidents survenus hier lorsque des jeunes ont attaqué l'hôpital, lancé des pierres et blessé un membre de notre personnel, qui a dû être admis aux urgences," a-t-il ajouté. Ces conducteurs de Jakarta voulaient récupérer le corps de leur collègue sans respecter les procédures, selon le directeur de l'hôpital. La police a donc dû intervenir pour disperser la foule, faisant même usage de gaz lacrymogènes.
 
Dr Alioune Faye annonce qu'une plainte sera déposée pour que justice soit rendue. Selon lui, il est inadmissible que des personnes s'en prennent à des établissements de santé, des lieux essentiels pour tous. Suite aux arrestations de plusieurs personnes, Dr Faye espère que la justice fera son travail.
 
Concernant la prise en charge, le directeur a précisé que les frais d'urgence ne sont pas demandés. Cependant, une fois les soins d'urgence dispensés, les proches du patient doivent assurer le reste des frais médicaux. C'est ainsi qu'après les premiers soins, un scanner d'un coût de 150 000 FCFA était nécessaire pour déterminer l'état de santé du jeune Baba, qui est malheureusement décédé.
 
Pour le moment, la famille du défunt n'a pas encore réagi à la situation. Le corps du jeune Baba est toujours à l'hôpital régional de Thiès.



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 11 Avril 2024 - 14:05 Appartement Meublé à louer à Thiès