Menu

"Trois quarts des peuples africains attendent l'arrivée des Russes"


Rédigé le Dimanche 28 Janvier 2024 à 17:24 | Lu 451 fois Rédigé par



"Trois quarts des peuples africains attendent l'arrivée des Russes"
Plusieurs pays africains "attendent l'arrivée des Russes pour pouvoir expérimenter d'autres partenaires", déclare à Sputnik Afrique un représentant tchadien de l’ONG internationale PARADE.
Alors que la Centrafrique exprime le désir d’accueillir une base militaire russe, cela renversera la situation sécuritaire dans la sous-région, développe Youssouf Adam Abdallah, représentant tchadien de l’ONG internationale PARADE et spécialiste en sécurité internationale et coopération africaine, interviewé par Sputnik Afrique au terme d'une visite du Président de transition tchadien en Russie.
Voici les avantages de la coopération sécuritaire avec Moscou, selon lui:
"La Russie honore toujours ses engagements";
"La Russie respecte ses partenaires et elle est de bonne foi avec ses partenaires aussi";
️L’armée russe "a démontré ses capacités partout dans le monde, on peut citer l'exemple de la Syrie".
"L'arrivée d'un contingent ou bien l'installation d'une base militaire en République centrafricaine est un signe positif et un grand apport quant à la sécurisation de nos frontières, quant à la sécurité de la sous-région", résume ce représentant tchadien de l’ONG internationale PARADE.
Le 24 janvier, lors de la visite du Président tchadien Mahamat Idriss Déby Itno à Moscou, les deux pays avaient mené des entretiens sur la coopération militaire et technique. Les discussions ont porté entre autres sur les questions de sécurité régionale en Afrique et sur l'intensification des contacts russo-tchadiens dans le domaine de la défense.
Le 17 janvier, l'ambassade de Russie en Centrafrique a annoncé, citant des sources au sein du ministère centrafricain de la Défense, que Moscou et Bangui discutaient de la mise en place d'une base militaire russe  en République centrafricaine. Sputnik



Nouveau commentaire :