Menu

Tournée économique à la zone des niayes : Bougane Gueye « Exigeons que les entreprises qui sont situées dans la zone » puissent contribuer à au moins 10% de leurs revenus au développement des commune


Rédigé le Vendredi 25 Août 2023 à 21:20 | Lu 155 fois Rédigé par


Dans un contexte où l'employabilité des jeunes et le développement local sont d'actualités, à l'heure où de nombreux jeunes prennent la pirogue pour se rendre en Espagne, les populations de Notto, Darou Khoudoss et Diogo ont expliqué la situation difficile qu'ils vivent dans leur activités de maraîchages au président du mouvement Geum sa bop Bougane Gueye. Ces agriculteurs sont dans un grand désarroi. La zone des Niayes est riche en matière qui peut contribuer à l'autosuffisance alimentaire du Sénégal, mais reste à la traîne. C'est la raison qui a poussé le leader politique, Bougane Gueye à parcourir les communes des Niayes qui souffrent énormément malgré les plusieurs hectares de terres cultivables, mais qui peinent jusqu'ici à écouler leurs produits.


Première étape, à Notto, Bougane Gueye a visité le grand marché aux légumes , la population est sortie massivement pour montrer son engagement et sa détermination envers la personne du Président Directeur Général du Groupe Dmedia et Président du mouvement Guem Saa Boop. Prenant la parole, le jeune agriculteur Mamadou Laye Ndiaye plaide pour la mise en place de chambres froides pour une bonne conservation de leurs produits. « Nous sommes des jeunes hommes et femmes qui sommes ici à Notto et nous avons nos champs que nous cultivons pour survivre. Après la récolte, nous n’avons pas les moyens financiers et logistiques pour bien vendre nos produits, souvent les produits restent jusqu’à pourrir. Nous avons besoin d'un grand local pour pouvoir bien stocker nos produits agricoles. Nous avons perdu beaucoup de sacs», a-t-il déclaré au président Bougane. À Darou Khoudoss, c'est le même constat pour les agriculteurs qui expliquent les difficultés qu'ils rencontrent dans l'activité maraîchère. « Nous avons droit à l’accès à l’eau potable, à l’électricité et au désenclavement de notre localité. Nous sommes confrontés aux dangers de l’usine ICS qui a pollué notre environnement. Nos terres cultivables sont menacées par des opérateurs immobiliers qui ne savent même pas d'où elles viennent », confie un commerçant au leader de Geum sa Bop. Face à ces intervenants, Bougane Gueye Dany, a encouragé et félicité les habitants de la zone : « Nos agriculteurs font face à la concurrence des carottes françaises et marocaines… Bilan d'hectares de choux, oignons, carottes et pommes de terre exceptionnels dans le Notto, Mboro, Diogo et Lompoul. Ainsi, je vous assisterai dans tous les sens, la solution pour lutter contre ce fléau est que vous ayez le courage d'accepter que nous collaborions pour sauver cette zone très riche à tous points de vue. Sachez que vous êtes plus riches que nos gouvernants. Ils n'ont que le salaire donc vous avez vos terres et vos ressources. Nous nous battrons pour que l'état fasse des efforts pour mettre en place des chambres froides, subventionner les semences, mais exigeons que les entreprises qui sont situées dans la zone des niayes puissent contribuer à au moins 10% de leurs revenus au développement des communes de cette zone", a déclaré le leader politique lors de sa tournée dans la région des Niayes."



Nouveau commentaire :